Pour entreprendre le virage des médias sociaux

Virage 2.0 Virage 2.0

2011 juin

1

TENDANCES 2011-2012 – MEDIAS SOCIAUX/WEB MARKETING

posted by Raymond Morin on Vendredi, juin 10th 2011


10 TENDANCES À OBSERVER POUR 2011-2012

Face à l’évolution accélérée des nouvelles technologies et d’Internet, les médias importants ont pris l’habitude de publier plus tôt leur palmarès des tendances à suivre durant l’année. Au printemps dernier, les magazines Trendwatching et Courrier International, entres autres, ont publiés leur numéro spécial sur les tendances à surveiller pour 2011/2012.

Tout au long de l’année, à travers mes blogues et mon blogroll, mes fils Twitter et Facebook, j’ai régulièrement relayés des billets intéressants sur le sujet. J’ai donc suivi leur exemple, et j’ai compilé une nouvelle liste des 10 tendances à observer pour les prochains mois de 2011/2012.

 UN TOP 10 DES LISTES

Sans faire l’unanimité, les différents médias, ou les différentes agences, qui se sont risqué(e)s au jeu des tendances se recoupent assez souvent dans leurs observations. Sans surprise, l’émergence fulgurante du marketing mobile et de la téléphonie intelligente (smartphone) figure en tête de listes.  Toutefois, les observateurs soulèvent aussi d’autres nouvelles tendances importantes qui s’imposeront, et qu’il faudra aussi surveiller au cours des prochains mois, comme la socialisation des marques, les recommandations des utilisateurs et la curation de contenus.

Je vous propose donc une liste des 10 tendances qui reviennent le plus souvent à travers les plus importantes publications : 

  1 – Marketing mobile : applications mobile, m-couponing, codes QR, géolocalisation, paiement mobile

L’évolution extrêmement rapide de la téléphonie mobile et des téléphones intelligents a favorisé une explosion extraordinaire des communications sans-fil et d’Internet. En 2010, les applications mobiles ont connu un succès commercial sans précédent, et on a vu apparaître une multitude de nouvelles technologies adaptées aux smartphones et à la téléphonie IP. Dans la même foulée, la popularité grandissante des tablettes tactiles et des lecteurs portables est venue contribuer à l’amplification du phénomène. Toutes ces nouvelles technologies ont finalement ouvert la porte à d’autres applications développées depuis déjà quelques années, comme les codes QR, la géolocalisation et le m-couponing, qui connaissent une popularité grandissante auprès des utilisateurs. Et, désormais, grâce au progrès réalisés avec le système de communication en champ proche (NFC – Near Field Communication) et l’authentification biométrique, le paiement mobile permettra aux utilisateurs de devenir concrètement des consomm’acteurs.

Lire : The Mobile Revolution in Canada, Knowlton Thomas, dans Techvibes.

2 – Socialisation des marques : réseaux sociaux, Facebook, Foursquare, Twitter

L’évolution des technologies mobiles a entrainé une migration massive vers les réseaux sociaux, qui ont profité du boom d’Internet pour s’imposer. Cette mouvance s’est faite au détriment des médias traditionnels abandonnés par leur auditoire. Du coup, les annonceurs se sont vus obligés de modifier en profondeur leur stratégie de marketing, et de socialiser davantage leurs marques. Les technologies mobiles placent dorénavant l’utilisateur au premier plan. En 2011-2012, le consomm’acteur dictera définitivement sa loi à travers sa présence dans les réseaux sociaux, tandis que ceux-ci profiteront allègrement de cet achalandage pour s’imposer aux marques.

Lire : Facebook and Twitter will soon replace all websites dans SocialMediaToday.com

Lire : S’approprier les marques dans The Economist (Courrier International Hors-Série)

  3 – Marketing de contenus : curation de contenus, inbound marketing, marketing conversationnel, storytelling, placement de produits

L’explosion des réseaux sociaux et du Web mobile, a aussi amené de  profonds changements dans les stratégies de marketing des entreprises et des organisations. Confrontés à une nouvelle génération de consomm’acteurs (Génération C), qui impose ses attentes, les marketeurs doivent adopter de nouvelles approches. La très grande accessibilité (aux produits et services) qu’apportent les nouveaux outils du Web 2.0 vient complètement bouleverser les règles du marketing traditionnel. On parle dorénavant de inbound marketing et de storytelling, de marketing de contenus ou de marketing conversationnel, et le placement de produits est devenu une des nouvelles avenues exploitées par les annonceurs sur le Web. Les contenus prennent le pas sur la marque ou le produit, et deviennent le centre des stratégies de marketing. L’automne prochain (6 au 8 septembre 2011), la Content Marketing Institute de Cleveland, Ohio, sera l’hôte du 1er congrès international de spécialistes du marketing de contenus.

Lire : Generation C dans Trendwatching

Lire : Inbound Marketing vs Outbound Marketing dans HubSpot

Lire : Brands Using Content Curation To Build Thought Leadership, dans MarketingProfs

4 – Recommandations des pairs : contenus générés par les utilisateurs (CGU), TripAdvisor

Toutes les études statistiques le démontre clairement ; en 2011, seulement 14 % des utilisateurs se fient encore aux publicités  avant de passer à l’acte d’achat, contre plus de 90% qui s’en remet plutôt aux avis et recommandations de ses contacts. Pas étonnant que le site TripAdvisor, avec ses quelques 40 millions d’avis par mois, soit devenu le porte-étendard du succès du Web 2.0 en 2010. Les contenus générés par les utilisateurs (CGU) ne cessent de se propager dans la toile, et continuent de préoccuper les entreprises. La gestion des commentaires des utilisateurs devient un enjeu crucial dans la présence des entreprises dans les réseaux sociaux. En 2010, plusieurs entreprises ont dû gérer des situations de crises suite à une mauvaise gestion des contenus générés par les utilisateurs. En 2011-2012, les gestionnaires de communautés devront prioriser cet aspect.

Lire : Vider son sac en ligne et commenter son shopping, dans Le Temps (Courrier Int’l)

5 – Cyberidentité et statut médias sociaux : listes, badges, gamification

Dans une démarche de valorisation de l’identité numérique, les applications de mesures d’influence ont connu un succès grandissant en 2010. Des start-ups comme Klout et PeerIndex ont levés des financements de plusieurs millions pour développer des listes d’influenceurs basées sur leur algorithme de métriques. Empire Avenue a lancé un marché boursier virtuel qui rallie déjà plusieurs millions de professionnels du Web. D’autres plateformes comme Foursquare attribue des valeurs négociables aux badges décernés aux utilisateurs.  À l’instar de ces startups, qui misent d’abord sur l’aspect ludique et le social gaming pour populariser leur application, la gamification fait son entrée dans les entreprises, notamment en RH où on valorise dorénavant les employés et les cadres avec des systèmes de badges et de récompenses pour souligner leurs accomplissements. Une tendance qui va se répandre beaucoup chez les professionnels des ressources humaines.

Lire : 11 Crucial Consumers Trends : Social-lites and twinsumer, dans Trendwatching

Lire : Monnayer sa cyberidentité, dans The Wall Street Journal (Courrier Int’l Hors-Série)

6 – Infonuages et télétravail : échanges de fichiers P2P, visioconférences

Aujourd’hui, tous les éléments sont en place pour favoriser une vague de fond qui va venir définitivement confirmer l’importance cruciale du télétravail dans le développement économiqu. La technologie sur laquelle repose l’infonuagique (cloud computing) permet dorénavant de partager et de stocker des fichiers multimédia entre pairs (P2P). Avec son application vidéo, Skype permet d’avoir accès plus facilement à la visiophonie. Deux avancements technologiques majeurs qui ameneront d’importants changements dans les méthodes de travail et de collaboration au cours des prochains mois.

Lire : Télétravailler comme un albanais, dans Klan (Courrier International, Hors-Série)

7 – Crowdsourcing et plateformes collaboratives : Crowdcast, Salesforce, DS SwYm

L’optimisation des médias sociaux va demeurer au centre des préoccupations des entreprises et des professionnels au cours de la prochaine année. Hormis les ateliers de coaching et de formation en médias sociaux en entreprises, de plus en plus populaires, l’utilisation de plateformes sociales et collaboratives place le crowdsourcing parmi les tendances lourdes pour les prochaines années. Des startups comme Crowdcast ou Salesforce figurent déjà parmi les entreprises les plus novatrices, tandis que Dassault Système s’apprête à lancer sa plateforme collaborative DS SwYm qui risque de révolutionner l’Intranet.

Lire :  

8 – Réalité augmentée : Google Street Views, 3D Visual Mapping Building

D’autres technologies, développées au cours des dernières années, ont aussi amenés d’importants changements dans les approches de marketing. La réalité augmentée a notamment connut beaucoup de succès auprès des marketeurs, tandis que Google a lancé de nouvelles applications composites avec Google Street Views. En Europe et au Japon, plusieurs grandes entreprises comme Nissan et Adidas ont misés sur l’effet spectaculaire de projections 3D sur des buildings pour faire la publicité de leur nouvelle ligne de produits. La réalité devient plus grande et plus vraie que nature…

Lire : Why augmented reality is poised to change marketing, dans Mashable

Lire : 5 amazing 3D visual mapping buildings projections, dans TechBlog 

9 – Activisme Web et Urbanomics : Graffes-building et RAK

On la vu avec le Printemps arabe, l’activisme social et politique trouve désormais sa voix à travers les réseaux sociaux. Mais, si l’activisme politique a occupé toute l’avant-scène depuis le début de l’année, l’activisme social et urbain se révèlent aussi des tendances à suivre sur le Web. À Lisbonne, un vaste projet de peintures murales géantes a permis de revamper des façades de bâtiments délabrés, tandis qu’en Grèce, des citoyens lassés de voir leur ville se dégrader ont décidés de passer à l’action pour repeindre les buildings. Toutes ces actions communautaires profitent largement des réseaux sociaux pour regrouper les forces actives autour des différents projets. Ces élans d’actions communautaires ne se limitent pas seulement aux villes et à leurs bâtiments. Dans le Trendwatching, on place l’activisme social parmi les principales tendances à suivre auprès des utilisateurs.

Lire : Graffer la ville en grand dans Diaro de Noticias (Courrier International Hors-Série)

Lire : Repeindre sa ville dans To Vima (Courrier International Hors-Série)

Lire : Random Act of Kindness dans RandomActsOfKindness.org

10 – Cyberdépendance et autres bobos Web : pouces BlackBerry et coude du portable

Alors que la cyberdépendance fera bientôt son entrée officielle dans le DMS (Diagnostic and Statistics Manual of Mental Disorders), les médecins de partout dans le monde doivent traiter de nouvelles pathologies reliées à une utilisation compulsive ou à sur-utilisation des médias sociaux, des jeux vidéo et d’Internet. Dans le El Pais (Madrid), on parle de «Wiite», de «syndrome de l’écran», de «pouce du BlackBerry» ou du «coude du portable». L’état de santé des natifs numériques, qui s’avèrent les plus vulnérables à ces nouveaux bobos modernes, préoccupe beaucoup les entreprises.

Lire : Soigner les bobos modernes, dans El Pais (Courrier International Hors-Série)

Invitation : Proposez votre propre liste des tendances 2011-2012

Comme ma liste est uniquement basée sur mes propres observations et interprétations du contexte actuel des médias sociaux, je vous invite à la commenter, et à la critiquer s’il y a lieu. Mieux, collaborez en proposant votre propre liste des tendances à surveiller dans les médias sociaux et le web marketing en 2011-2012. Chaque suggestion sera sérieusement analysée et validée avant publication.

Pour participer, joignez-moi sur le nouveau groupe Google Trends 2011-2012, et envoyez-moi un courriel m’expliquant brièvement vos objectifs. Sur Facebook, en devenant membre du groupe Influenceurs du Web, vous pourrez participer aux échanges et aux discussions engendrées par chacune des tendances du TOP 10. 

Soyez nombreux à répondre à l’invitation, et participer à améliorer cette liste, au bénéfice de chacun des utilisateurs. L’appel est lancé ! Écrivez-moi à : 

trends2011-2012@googlegroups.com