Pour entreprendre le virage des médias sociaux

Virage 2.0 Virage 2.0

PUBLICATIONS ET COLLABORATIONS

 

PUBLICATIONS ET COLLABORATIONS

livre-virage20-largeDans cette section du site, vous trouverez les liens et les infos vers mes quelques ouvrages, et les archives de mes diverses collaborations comme blogueur-invité, tant en français qu’en anglais.  Ces quelques centaines d’articles, blogues et livres, constituent en fait l’ensemble de mes observations et mes expériences professionnelles sur les meilleures approches des nouvelles technologies, du Web et des médias sociaux pour les entreprises et les médias sociaux au cours des 15 dernières années.

À chaque semaine, vous pouvez suivre mes nouvelles publications, lire et commenter mes nouveaux articles dans les différentes plateformes, dans les deux langues. N’hésitez pas à partager vos commentaires.  En 2014, je publierai un quatrième ouvrage,  préfacé par Neal Schaffer.  Dans ce nouveau livre, je décris en détail le nouveau pouvoir d’influence qu’exerce la nouvelle Génération C (les consommateurs branchés, des baby-boomers à la Génération Z) sur les entreprises à l’ère numérique, et comment elles peuvent aborder ces nouveaux enjeux économiques.

Livres et ouvrages

LIVREPOCHETTE

«Comment entreprendre le virage 2.0» (Collection Entreprendre)

paru aux Éditions Transcontinental (en collaboration avec la Fondation de l’Entrepeneurship du Québec) (2010)

ISBN -

http://www.tcmedialivres.com/p/17/c/10/l/731/comment-entreprendre-le-virage-20

culturewebune

 «Culture Web à la portée des PME»

   paru aux Éditions du Groupe Électrogène (Le Lien Multimédia) (2001)

ISBN -

   http://www.boutiquetechno.com/product_info.php?cPath=8&products_id=16&osCsid=khuuzmmxl

GuideConcours

«Les concours de sites Internet et de nouveaux médias»

  paru via l’Alliance Numérique (en collaboration avec le Ministère des Affaires Internationales) 

ARCHIVES

À lire : Janvier/Février 2013

40alternatives En français :

Sur [Naro] Minded : Génération C – Le défi des nouvelles générations (publié le 24 janvier 2013) Les mythes du travail salarié déboulonnés. Aujourd’hui, de plus en plus de professionnel(le)s et d’entrepreneurs indépendants, de tous les secteurs d’activités, utilisent le Web et les médias sociaux pour offrir leurs produits et services, ou pour promouvoir leur carrière…

 English version :

On WindMill Networking : Influence Marketing – The Strategic Impact of TOP Charts (published on January 28th 2013) The History of TOP Charts – If we can credit the music industry for giving birth to the first popular TOP charts, the phenomenon wasn’t unique to the industry for long. Film’s Box Office results and literature’s list of Best-Sellers quickly followed suit…

À lire : Novembre/Décembre 2012

En français : 

 

Sur Virage 2.0: Génération C – Consomm’action et maturialisme (publié le 5 novembre 2012). Le nouveau pouvoir d’influence des consommateurs. Au cours des dernières années, les nouvelles technologies d’Internet ont transformé plusieurs aspects de la société. Aujourd’hui, l’accès mobile et presqu’illimité à l’information conjugué au formidable potentiel de diffusion des médias sociaux procurent un nouveau pouvoir d’influence qui joue en faveur des consommateurs branchés (Connected Consumers)

English version :

On @Windmill Networking: Why The Year 2013 Will Belong To Influence Marketing (published on December 27th 2012) Among all the strong trends that have emerged over the past year, what has occupied influence marketing within social media has been critical and marks a new era of web marketing. Here are 13 major influence marketing trends that should be monitored in 2013, for both the prosumers and brands and companies.

On @WindMill Networking : Generation C : Prosumers and Maturialism (published on November 26th 2012). The new user-consumers benefit from the value of their recommendations and the viral nature of word-of-mouth endorsements to assert a more active role in the sales process. These prosumers, which consist of the new Generation C, now exert a major influence on companies and brands.

À LIRE : SEPTEMBRE/OCTOBRE 2012

En français:

Sur Virage 2.0: Génération C : De nouvelles façons de partager la connaissance (publié le 29 octobre 2012). Des encyclopédies imprimées aux plateformes contributives. On compare souvent la révolution d’Internet et des médias sociaux à celle de l’imprimerie de Gutenberg. L’invention de l’imprimerie typographique par Johann Gutenberg en 1454 a ouvert la voie à la diffusion de la pensée et des idées pendant la Renaissance. Aujourd’hui, à l’ère de la Génération C, on continue d’établir un parallèle avec cette grande époque de changements, où l’humanité est passée du moyen âge à l’ère moderne.  

Sur Virage 2.0 : Génération C – L’utilisateur devient le nouveau ROI (publié le 18 octobre 2012) L’ère du consomm’acteur – À l’ère des médias sociaux, et de la socialisation des organisations, le client s’avère plus que jamais le ROI. Tandis que l’accès aux nouvelles technologies et l’économie d’abondance favorisent les consommateurs en ligne, les marques s’efforcent de trouver de nouvelles façons d’établir à nouveau une relation de confiance avec leurs clientèles. 

Sur Virage 2.0 : Comment définir l’influence dans les médias sociaux (publié le 20 septembre 2012) Depuis Machiavel à Robert Cialdini, la notion d’influence n’a cessé d’exercer une grande fascination, tant sur le grand public que sur les professionnels. Même si la question a été analysée et scrutée des centaines de fois par des spécialistes, sa définition diffère d’un à l’autre, selon le contexte. 

Sur @Intelegia : Klout, Kred et la science du marketing d’influence (publié le 31 août 2012) Difficile de s’accorder de pleines vacances à l’ère des médias sociaux. En coulisses, les principaux réseaux ont profité de la saison estivale pour mettre en place une panoplie de nouvelles applications destinées aux entreprises et aux professionnels du Web. Plus que jamais, le marketing d’influence s’est révélé le nouveau cheval de bataille pour les marques et les professionnels du Web social. 

English version :

On @WindMill Networking : Generation C : Where The Customer Finally Becomes The King (published on October 22th 2012). In the era of social media and the socialization of organizations, consumers are now more than ever true kings. While access to an economy of abundance and new technologies promotes online consumerism, brands are nevertheless struggling to find innovative ways to establish new, trusting relationships with their customers.  

On @WindMill Networking : How To Define Influence In Social Media (published on September 28th 2012) From Machiavelli to Robert Cialdini, the notion of influence has continued to fascinate the general public and professionals alike. Even thought leaders have analyzed and scrutinzed the concept hundreds of times over, its definition is always dependent on the context in which it’s being used.

À LIRE : JUILLET/AOÛT 2012

En français :  

Sur Virage 2.0 : Le marketing d’influence : Une nouvelle science à développer (publié le 14 août 2012) Une place toujours plus grande à trouver pour les utilisateurs. Depuis 2009, et l’émergence fulgurante de Klout, la notion d’influence a beaucoup évolué. L’approche des «early adopters» est aussi vite passée d’une analyse quantitative (comme Klout, et les autres outils de mesure actuellement accessibles) vers des métriques plus qualitatives (basées davantage sur les réalisations).

Sur Virage 2.0 : Influenceurs vs Ambassadeurs : Quelle est la vraie valeur? (publié le 13 juillet 2012) À l’heure où les plus importants réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Boogle+, et Pinterest) s’apprêtent à entreprendre le virage du e-commerce, le marketing d’influence se révèle plus que jamais un enjeu majeur pour les entreprises.

English Version :

On Windmill Networking : Social Influence Marketing : A New Science to Develop! (published on August 28th, 2012) However, Klout’s newly modified alborithms will likely affect the score most influencers currently have (and their relationship with the brands). This means we can expect users to play an even more important role in the game.

On Windmill Networking : 13 Experts Chime In On Klout’s New Algorithm To Determine Social Influence (published on August 22nd, 2012). A compilation by Neal Schaffer. This post, however, is not about looking at Klout from a consumer perspective but from a corporate perspective. In fact, it started with a question I received from Windmill Networkind’s own contributor on Social Media Influence, Raymond Morin.

On Windmill Networking : Social Media Influencers vs Social Media Ambassadors – What Is Their True Value? (published on August 1st, 2012) At the time when the biggest social networks (Facebook, Twitter, Google+, and Pinterest) are starting to make a move towards e-commerce, the subject of influence marketing is more than ever a major issue for most companies.

À LIRE : JUIN 2012

 En français : 

Sur Intelegia : Gérer sa présence sociale : De nouveaux outils à découvrir (2ième partie) (Publié le 14 juin 2012)Dénicher les contenus les plus pertinents pour ses lecteurs. Pour alimenter mon «buffer», je dois d’abord sélectionner des contenus parmi les 10 sources principales. Parmi tous les nouveaux outils qui me servent à trouver les meilleurs contenus pour mes lecteurs, j’utilise plus particulièrement deux nouveaux outils de curation : Paper.li et Twylah. Bien qu’ils se ressemblent à la base, ces deux nouvelles plateformes m’offrent des avantages professionnels complémentaires, et je m’en sers de façon différente en fonction de mes objectifs. 

Sur Virage 2.0 : La e-réputation – Le talon d’Achille des entreprises? (Publié le 9 juin 2012) Si la e-réputation n’est pas le seul indice de valeur d’un influenceur du Web social, elle constitue très certainement l’un des principaux piliers. Et, si elle peut se révéler la pierre angulaire, elle peut également s’avérer la pierre d’achoppement. C’est sa générosité à partager ses connaissances, et la proximité qu’il parviendra à installer avec ses abonnés, qui lui vaudront les meilleures recommandations. 

Sur Virage 2.0 : SoLoMo : Le e-commerce à la portée des PME (Publié le 7 juin 2012) Conférences et ateliers de formation disponibles. Malgré l’incertitude économique, le e-commerce n’a jamais cessé de croître partout dans le monde, et les prédictions de croissance annuelle se chiffrent dorénavant à coups de milliards de dollars. Pour les nouveaux consommateurs branchés, toujours de plus en plus nombreux, le commerce en ligne s’inscrit désormais comme une option incontournable pour se procurer biens et services. Pour ces nouveaux consommateurs sociaux, qu’on appelle aussi la Génération C, les réseaux sociaux et les technologies mobiles se révèlent pratiquement des services essentiels.

English Versions : 

On Intelegia : Managing Your Social Presence – New Tools To Discover (Part 2) (Published June 29th 2012) Finding The Most Relevant Content For Readers. To feed my «buffer», I must first select content among the 10 majors sources. Of all the new tools that I use to find the best content for my readers, I use two new tools specifically for curation : Paper.li and Twylah. 

On WindMill Networking : E-Reputation – An Achilles Heel for Businesses? (Published June 26th 2012) Cornerstone or stumbling block? E-reputation is not the only value index of an influencer within the social Web, it certainly one of its main pillars. And, if it can prove itself to be a cornerstone, it can also reveal itself to be a stumbling rock. An e-reputation’s generosity with knowledge and the proximity with subscribers that it’s able to achieve can lead to the best of recommendations

On Intelegia : Managing Your Social Presence – New Tools To Discover (Part 1) (Published June 1st 2012) A major challenge for professionals and businesses in the coming years is managing their presence on social networks. In 2012, there are already more than thirty sectors related to social media, in terms of hundreds of sharing platforms and applications to easily manage social media identities.

À LIRE : MAI 2012

En français : 

 Sur @Intelegia : Gérer sa présence sociale : De nouveaux outils à découvrir! (1ère partie) (Publié le 24 mai 2012) Un des principaux enjeux des professionnels et des entrperises pour les prochaines années reposera sur la gestion de leur présence dans les réseaux sociaux. En 2012, il existe déjà plus d’une trentaine de secteurs d’activités reliés aux médias sociaux, que se partagent plusieurs centaines de plateformes offrant applications et logiciels permettant de gérer plus facilement sa présence sociale. 

Sur Virage 2.0 : L’influence dans les médias sociaux – Le pouvoir de la Génération C (publié le 16 mai 2012) La Génération C : l’influence des influenceurs. Pour bien saisir les enjeux de l’influence dans les médias sociaux, les entreprises et les organisations doivent d’abord chercher à mieux comprendre les motivations des nouveaux utilisateurs. À l’ère des réseaux sociaux et de la mobilité, ces nouveaux utilisateurs d’Internet prennent les rênes d’un nouveau pouvoir économique : celui de la Génération C.

Sur @Locita : La guerre des titans se transporte du côté du B2B (publié le 16 mai 2012) – Le SoLoMo : la planche de salut des détaillants. Dans sa parution de mai, le magazine américain Trendwatching ressortait une de ses tendances 2012 avec (R)etail (R)evolution : la révlution du e-commerce au secours des détaillants. 

Sur Virage 2.0 : Mes sources personnelles de contenus Web – Marketing/médias sociaux – Magazines et influenceurs (publié le 9 mai 2012) – La curation de contenus: un des principaux chevaux à miser sur le Web – Le nouveau Code des curateurs: un code d’honneur pour tous les utilisateurs – La nouvelle science du marketing d’influence: comme à l’époque du cinéma muet!

Sur @Locita : Le Code des curateurs : un code d’honneur pour les utilisateurs (publié le 4 mai 2012) Au début du mois de mars, dans le cadre de l’événement SXSWi, à Austin au Texas, la blogueuse américaine Maria Popova (@brainpicker), et Tina Roth Eisenberg (@swissmiss), avec la collaboration de leur amie graphiste Kelli Anderson, ont présenté un premier Code des curateurs, qui revendique une identification des découvertes de contenus..

English Versions : 

On @Windmill Networking : Social Media Influence : Understanding the New Generation C (published May 21st 2012) Generation C and User Influence – To understand what’s at stake when considering the influence of social media, companies and organizations must first try to understand user motivation. In the era of social networks and mobile communications, new Internet users are taking reins of a new economic power; this power belongs to Generation C.

On @Intelegia : Influence on social media : 10 steps to content curation (published May 4th 2012) In my previous post, ¨Influence On Social Media: Finding, Creating and Sharing The Best Content¨, I mentioned that the main challenge for professionals and companies on social media will be to position themselves as an industry leaders. They will need to find the best sources of content, be inspired to create new content and share through the most popular social platforms to reach their audience.

À LIRE : AVRIL 2012

En français:

Sur @Intelegia : L’influence dans les médias sociaux : Les 10 étapes de la curation de contenus (publié le 26 avril 2012) On l’a vu dans le billet précédent : Trouver, créer et partager les meilleurs contenus, le principal défi des professionnels et des entreprises dans les médias sociaux sera de se démarquer pour s’imposer comme leader de son secteur. Il leur faudra donc trouver les meilleures sources de contenus, s’en inspirer pour créer de nouveaux contenus, et partager l’ensemble via les plateformes sociales les plus populaires auprès de leur clientèle.

Sur Virage 2.0 : L’influence dans les médias sociaux : La clé des contenus! Comment n’importe qui peut devenir quelqu’un (publié le 16 avril 2012) Aujourd’hui, le formidable pouvoir des médias sociaux repose désormais entre les mains des utilisateurs. Au cours de la dernière année, on l’a vu avec le Printemps Arabe et la place Tahir, et avec le mouvement Occupy Wall Street qui a vite pris une ampleur planétaire.  L’utilisateur des réseaux sociaux est devenu un acteur majeur des changements sociaux.

Sur @Intelegia : L’influence dans les médias sociaux : Trouver, créer et partager les meilleurs contenus (publié le 5 avril 2012) Au cours des prochaines années, plusieurs défis de taille attendront les professionnels et les entreprises face aux médias sociaux. Le plus important sera de se démarquer à travers le flot continu d’informations et de contenus qui circulent sur le Web, et de s’y créer une niche pour devenir une nouvelle source de référence pour ses utilisateurs. Et, devenir ainsi un influenceur des médias sociaux dans son secteur.

English Versions :

On @Windmill Networking : Social Media’s Influence : The Content is Key! How a Nobody Can Become Somebody (published April 24th 2012) Social media’s tremendous power now rests in the hands of those using it. We’ve seen this over the past year with Tahrir Square and the Arab Spring as well as with the Occupy Wall Street movement that escalated to global proportions. Social media users have become major players in social change.

On @Intelegia : Influence on Social Media : Finding, Creating and Sharing The Best Contents (published April 20th 2012) In the coming years, many challenges await professionals and businesses on social media. The primary challenge is to stand out through the continuous flow of information and content circulating on the web and to be able to create and serve a niche by becoming a new reference in a network. As a result, professionals and businesses will be able to become social media influencers on their respective industries.

À LIRE : MARS 2012

En français :

Sur @Locita : Tendances 2012 – Du monde réel au virtuel, en temps réel (publié le 22 mars 2012) Au seuil d’une nouvelle maturité, les utilisateurs tiennent à ce que leurs actions dans les réseaux sociaux se traduisent aussi dans la vraie vie (IRL), et en temps réel ! Dans ce sens, une des tendances fortes qui marquera l’année verra la convergence des plateformes sociales et des applications mobiles vers une expérience enrichie de l’utilisateur dans la réalité.

Sur @Intelegia : Bâtir sa présence sociale comme un éditeur Web. (publié le 15 mars 2012) Les cinq règles d’or des influenceurs des médias sociaux pour la curation de contenus.  En 2012, les réseaux sociaux s’avèrent le principal canal d’expression des utilisateurs. À l’ère des médias sociaux et du web mobile, Internet entre dans une phase majeure d’egocasting, où l’identité numérique et le personal branding se confondent.

Sur @Locita : Tendances 2012 – L’année des contenus enrichis, ou le pouvoir social de l’image (publié le 9 mars 2012) Dans leurs prédictions 2012, plusieurs experts ont identififé la valorisation des contenus enrichis dans les médias sociaux comme l’une des principales tendances à surveiller. Tandis que les entreprises adoptent enfin le virage des réseaux sociaux, les contenus multimédia occuperont une place prédominante dans l’éco-système d’Internet.

Sur @Intelegia : Les 9 indices de valeur d’un influenceur du Web (publié le 1er mars 2012) Désormais, à l’ère de l’égocasting et de la socialisation par le Web, la notion d’influence et de leadership doit intégrer la présence sociale dans le contexte professionnel.

English Versions : 

On @Intelegia : Social Media Influencers’ 5Ws for Content Curation (published March 23rd 2012) Social Media influencers have become new channels of information and new web publishers of content curation. Knowing that their leadership is largely dependent on the quality and value of how they engage, they deserve special attention. The content that they disseminate via the web and social media must meet specific criteria and respect the ¨5 W Rule¨: Who, What, When, Where, Why

On @Intelegia : 9 Indicators of a Social Web Influencer (published March 9th 2012) Over the past three years, the measure of influence on social media has evolved considerably. Since the inception of Twitter followers, ¨engagement¨ has become a new buzzword of marketers, who have finally realized that social networks are being used to listen to an audience before speaking to the same individuals. In 2012, their next challenge will be to convert ¨engagement¨ into a concrete tacit.

À LIRE : FÉVRIER 2012

 En français :

Sur @Intelegia : Les cinq types d’influenceurs des médias sociaux (publié le 9 février 2012) À l’ère des médias sociaux, ce n’est pas tant la définition qui change, que la façon d’identifier les influenceurs. Aujourd’hui, grâce aux outils de production et de diffusion, tous les utilisateurs des médias sociaux ont dorénavant la possibilité de se démarquer, et de devenir à leur tout des leaders dans leurs centres d’intérêts. Ce qui force les spécialistes du marketing et des relations publiques à réévaluer leur approche pour définir l’influence dans les médias sociaux. 

Sur @Locita : Tendances 2012 – La révolution du marketing et du e-commerce en Amérique du Sud (publié le 24 février 2012) En 2011, Internet et les réseaux sociaux ont joué un rôle prédominant dans les grands changements socio-politiques, économiques et culturels partout dans le monde. Aujourd’hui, si l’on veut compléter la liste des tendances à surveiller en 2012, on doit élargir les recherches à l’échelle de la planète.

Sur @Locita : Tendances 2012 – Le score social : nouvelle mesure d’efficacité dans les réseaux sociaux (publié le 10 février 2012) Au cours des trois dernières années, dans la foulée de Klout (San Francisco), l’univers du Web a vu émerger une multitude de nouveaux outils de mesure du score social. Dorénavant, pour les professionnels et les entreprises, l’influence dans les médias sociaux et l’engagement des utilisateurs se révèlent les principaux enjeux de la réussite. 

Sur @Locita : Tendances 2012 – Consommation et société (publié le 1er février 2012) Aux Etats-Unis, le magazine TrendWatching.com a publié récemment sa liste annuelle des tendances à surveiller auprès des consommateurs. L’équipe du Courrier International a quant à elle lancé son numéro spécial Tendances 2012 – Société, mode, culture et cuisine en novembre-décembre 2011. Guidés par les mêmes vecteurs, les grandes tendances sociales et de consommation observées par les deux magazines se rejoignent à plusieurs niveaux.  Parmi celles-ci, quatre tendances majeures se profilent.


 English Versions :

On @SocialMediaToday : Five Types of Social Media Influencers (published February 18 2012) Influencers on social media are either passionate individuals who turn out to be specialists of professionals involved who use Web 2.0 tools as part of their work. They take advantage of their presence on social networks for personal gain or as representative (or ambassador) a brand, company of organization. They produce and sharing relevant content, appealing to the interests of a community. 

On @Intelegia : Five Types of Social Media Influencers (published February 17 2012) In the age of socialmedia, the definition is changing as how to identify influencers. Today, thanks to online applications, all social media users now have the opportunity to stand out and in turn become leaders in respect to their interests. As a result, marketers and public relations professionals are forced to reassess their approach to define the notion influence on social networks. 

À LIRE : JANVIER 2012 

 En français :

 

Sur @Intelegia : L’influence dans les médias sociaux en 4 phases (publié le 12 janvier 2012) En 2012, le premier défi des entrepreneurs sera d’apprendre à gérer efficacement leur présence dans les réseaux sociaux, pour rejoindre leur clientèle, tout en s’y démarquant pour valoriser leur marque et leurs produits et services. Pour se démarquer, ils devront se positionner parmi les leaders dans leur secteur, en devenant eux-mêmes des influenceurs dans les médias sociaux.  

Sur @Locita: Tendances 2012 – Médias sociaux et marketing Web (publié le 20 janvier 2012) Au début janvier, Michael Stelzner (@mike_stelzner) de SocialMediaExaminer a réunit 30 pros du marketing et des médias sociaux pour dresser une mise à jour des 30 nouvelles tendances à surveiller en 2012 : 30 Social Media Predictions for 2012 From The Pros.

Sur @Locita : Retour sur 2011 – Génération C : Le moteur d’une nouvelle société (publié le 4 janvier 2012) En 2011, le choc des générations a soulevé une véritable vague de fond dans l’actualité mondiale. Après les révoltes du Printemps Arabe, menées dans les médias sociaux par les jeunes rebelles de la génération Y du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, ce fut au tour des indignés du mouvement «Occupy Wall Street» de prendre d’assaut le cyberespace. 

 

English Versions :

On @Intelegia : 4 Phases to Be A Social Media Influencer, (published January 20 2012) The first question that professionals and businesses (of all sizes) must ask themselves is not wheter they should adopt the use of social media, but how to differentiate their brand for products and services. In 2012, the first challenge is to learn how to manage their presence on social netyworks to reach their customers while differentiating themselves to enhance their brand.

————————————————————————————————

ARCHIVES 2011 

SUR @LOCITA : GÉNÉRATION C 

Le webzine techno français sur l’actualité d’Internet et des nouvelles technologies @Locita, qui m’a invité à publier une nouvelle chronique sur la Génération C, et les enjeux du choc des générations pour les entreprises,
Contributeur officiel Locita    

Retour sur 2011 – Génération C : Le moteur d’une nouvelle société (publié le 4 janvier 2012) En 2011, le choc des générations a soulevé une véritable vague de fond dans l’actualité mondiale. Après les révoltes du Printemps Arabe, menées dans les médias sociaux par les jeunes rebelles de la génération Y du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, ce fut au tour des indignés du mouvement «Occupy Wall Street» de prendre d’assaut le cyberespace.

Retour sur 2011 – L’influence dans les médias sociaux. Une tendance lourde en 2011 (publié le 21 décembre 2011) Tout au long de l’année, en pleine effervescence des réseaux sociaux, la notion d’influence sur le Web s’est dessinée comme une tendance lourde. Aujourd’hui, la question que se posent les professionnels et les entrepreneurs n’est plus de savoir s’ils doivent entreprendre le virage vers le Web social, mais plutôt de quelles manières ils peuvent en profiter pour valoriser leur image de marque.

 Génération C: Le portrait social de la Net Generation (publié le 9 décembre 2011) En juin 2011, la firme FlowTown a publié une infographie à partir des résultats d’une étude du Pew Research Center Internet, qui décrit bien le portrait social de la Net Generation (La génération Y, aussi appelée Boomerang Generation, Peter Pan Generation ou Echo-Boomers. En France, et ailleurs dans la francophonie, on parle plus souvent des Enfants du millénaire.

Génération C: Au royaume du  mobile intelligent! (publié le 25 novembre 2011) Selon les plus récentes études de Cisco et Pew Research Center, plus de la moitié (53,8%) des jeunes de 18-34 ans aux Etats-Unis et au Canada utilisent un téléphone intelligent. Une situation qui se reflète partout dans le monde. Au royaume du mobile intelligent, la Net génération (ou génération Y) règne en maître incontesté. 

Génération C : Le paradoxe des enfants du millénaire, publié le 18 novembre 2011) Tandis que la révolte gronde un peu partout dans le monde, les enfants du millénaire (aussi appelés Génération Y) continuent de réclamer des conditions de travail qui correspondent mieux à leurs aspirations. Ce que s’entêtent, malheureusement, à leur refuser les patrons, issus des générations précédentes de crainte de perdre le contrôle de leur image de marque.

 Génération C: La révolution des Echo-Boomers, publié le 9 novembre 2011)  L’article de Don Tapscott, paru le 4 avril dernier : The World’s Unemployed Youth : Revolution In The Air ?s’avère d’autant plus d’actualité, qu’après le Printemps Arabe, le monde fait face à un nouveau mouvement social qui s’attaque cette fois aux fondements même du capitalisme et de la société moderne.

Génération C : Les nouvelles générations, porteuses de grands changements, (publié le 24 octobre 2011) Les natifs numériques (ou génération Z), qui sont nés avec le World Wide Web et l’ère numérique (après 1994) portent un lourd fardeau. Trop souvent décriés à travers les médias sociaux par leurs aînés pour leur manque de culture générale, c’est néanmoins sur eux et les générations futures que repose déjà l’avenir de notre planète.

 Génération C : La revanche des boomers et des aînés (publié le 19 octobre 2011)  Tandis que les observateurs mettent le focus sur l’arrivée des natifs du Web sur le marché du travail, les baby-boomers (45 ans et plus) et les aînés (65 ans et plus) se manifestent de plus en plus nombreux sur la Toile. Désormais considérés dans la tranche des aînés, ceux qu’on nomme aussi la Génération A représentent dorénavant un bassin non-négligeable des utilisateurs des médias sociaux.  

Génération C et les natifs numériques, ne pas confondre! (publié le 10 octobre 2011) Dans mon dernier article Génération C : L’utilisateur au centre des enjeux du web social, j’établissais une distinction entre les natifs numériques (nés après 1994) et la nouvelle génération d’utilisateurs des médias sociaux. Je promettais de revenir sur la question pour expliquer davantage pourquoi il ne faut pas confondre les deux notions, à la fois différentes et complémentaires.

Génération C : Les utilisateurs au centre des enjeux du web social, publié le 6 octobre 2011) Dans un excellent article de Strategy+BusinessThe Rise of Generation C, Roman Friedrich, Michael Peterson et Alan Koster, associés de Booz&Co. ciblent bien les nouveaux paradigmes qu’amènent les nouvelles générations. 

Génération C: Le choc des générations! (publié le 29 septembre 2011) Avec l’arrivée des premiers natifs numériques (1995-2010) sur le marché du travail, les entreprises se voient contraintes de changer leurs méthodes de travail et de collaboration. L’utilisateur, qui tient un rôle toujours plus déterminant dans la révolution des médias sociaux et des technologies mobiles, impose une révision en profondeur des approches de vente et de marketing.

Aussi parus sur @Locita :

Klout : Des changementss majeurs! (publié le 31 octobre 2011)

Klout : Une semaine d’enfer! (publié le 4 novembre 2011)

  

SUR @INTELEGIA : DEVENIR UN INFLUENCEUR DES MÉDIAS SOCIAUX

 Le site web de l’agence de développement économique et de marketing de contenus @Intelegia, qui m’a également invité à publier des extraits de mon prochain ouvrage : Comment devenir un influenceur du web social?, qui paraîtra en français et en anglais au courant des prochains mois (en collaboration avec Ian Smith). 

EN FRANÇAIS : 

L’Influence dans les médias sociaux en 4 étapes, (publié le 12 janvier 2012) En 2012, le premier défi des entrepreneurs sera d’apprendre à gérer efficacement leur présence dans les réseaux sociaux pour rejoindre leur clientèle, tout en s’y démarquant pour valoriser leur marque et leurs produits et services. Pour se démarquer, ils devront parvenir à se positionner parmi les leaders dans leur secteur en devenant eux-mêmes des influenceurs à travers les médias sociaux.

Comment identifier les influenceurs des médias sociaux (2ième partie), (publié le 1er décembre 2011) Le combat ultime des influenceurs du Web : Lady Gaga vs Bono Dans son rapport de 10 pages, l’étude de VOCUS/Brian Solis : Influencer Grudge Match : Lady Gaga versus Bono ! – What Makes an Influencer, utilise l’exemple d’une confrontation entre deux stars ; Lady Gaga et Bono, pour expliquer la différence entre la popularité et l’influence. Pour la plupart des répondants la réponse est limpide : Lady Gaga est populaire, Bono est influent !

 Comment identifier les influenceurs des médias sociaux (1ère partie), (publié le 17 novembre 2011) C’est la grande question à laquelle Vocus a tenté de répondre en 2011 avec la publication de leur rapport Influencer Grudge Match : Lady Gaga versus Bono ! – What Makes an Influencer. En août-septembre 2010, la firme Web VOCUS (NASDAQ : VOCS) s’est alliée à l’auteur Brian Solis pour menerune vaste étude auprès de 739 professionnels du marketing et des communications sur leurs perceptions des influenceurs du web social. 

EMPIRE AVENUE : Le nouveau HUB CLUB des médias sociaux (publié le 9 novembre 2011) Tandis que Klout perd des plumes, et que les autres outils de mesure se cherchent encore une audience, j’expliquais dans mon dernier billet comment Empire Avenue est entrain de devenir le nouveau Hub Club des professionnels du Web. Au-delà de son aspect ludique de social gaming, ce nouveau marché boursier virtuel présente de plus en plus d’avantages que reconnaissent les professionnels. 

EMPIRE AVENUE : Le marché boursier des influenceurs du web social (publié le 20 octobre 2011) Aucours des trois dernières années, dans la foulée de Klout, l’univers des réseaux sociaux a vu émerger une multitude de nouveaux outils de mesure de l’influence dans les médias sociaux. Après la PME de San Francisco, au printemps 2009, d’autres startups, comme PeerIndex (South London, UK), Empire Avenue(Edmonton, Canada) et Crowdbooster (Palo Alto, CA) ont à leur tour proposé leur algorithme d’analyse. Les entreprises et les organisations, les professionnels du Web comme les utilisateurs, ont vite manifestés beaucoup d’intérêts pour ces nouvelles plateformes sociales.

NOUVELLE CHRONIQUE : Devenir un influenceur des médias sociaux (publié le 6 octobre 2011) À l’ère des médias sociaux, la question cruciale des professionnels et des entrepreneurs n’est plus de savoir s’ils doivent entreprendre le virage 2.0, mais plutôt de quelles manières ils peuvent en profiter pour valoriser leur marque. À travers le maelstrom de la concurrence qui s’affiche déjà sur le Web, chacun cherche la façon d’émerger du lot et de se démarquer. La question d’influence, et d’impact de l’identité numérique, prend donc tout son sens dans la réussite d’une opération dans les réseaux sociaux.

EN ANGLAIS (ENGLISH) :

Intelegia’s Blog: 2011 Posts – Social Media Influence, by Ian Smith (published 12/30/2011) Intelegia is fortunate to have Raymond Morin amongst its roster of contributors who has written plenty on the subject from the notion of social influence to specific tools for influence marketing. Below are the top five posts that were translated from French to English that received the most views based on Intelegia’s Google Analytics statistics.

How To Identify Social Media Influencers? (Part 2) The Ultimate Fight of Web Influencers : Lady Gaga Vs Bono (published 12/09/2011) In the 10-page white paper by Vocus and Brian Solis, “Influencing Grudge Match: Lady Gaga versus Bono! – What Makes An Influencer”, an example is given using a fight between the two stars to explain the difference between popularity and influence. For most respondents, the answer is clear: Lady Gaga is popular, Bono is influential!

How To Identify Social Media Influencers? (Part 1)_A VOCUS/Brian Solis Survey  (published 11/25/2011) This was the big question that Vocus attempted to answer in 2011 with the publication of their report, “Influencing Grudge Match: Lady Gaga versus Bono! – What Makes An Influencer”. In August-September 2010, Vocus partnered with author, Brian Solis, to conduct an extensive survey of 739 marketing and communications professionals to gauge their perceptions of influencers on the social web.

EMPIRE AVENUE : 5(+1) Tips To Become An Influencer On EAv, (published 11/11/2011) While the shine has left Klout and other measurement tools are still seeking an audience as I explained in my last post how Empire Avenue is fast becoming the new hub of web professionals. Beyond the fun aspect of social gaming, the new virtual stock market site has more advantages for professionals.

EMPIRE AVENUE : The Stock Market for Web Influencers (published 10/28/2011) Over the last three years, in the wake of Klout, a host of new tools measuring web influence on social media has emerged.  Since the spring of 2009, other startups, such as PeerIndex (South London, UK), Empire Avenue (Edmonton, Canada) andCrowdbooster (Palo Alto, CA) have offered their respective algorithm analysis tool. Businesses, organizations, web professionals and other users have shown a lot of interest in these new social platforms. 

NEW CHRONICLE : The Meaning Of Social Media Influence (published 10/14/2011) In the era of social media, the crucial question for professionals and entrepreneurs is not whether they should embrace the Web 2.0 environment, but in what ways they can take the opportunity to enhance their brand. Due to the great amount of competition that already appears on the Web, everyone is looking how to stand out from the clutter and noise. The question of influence and impact of digital identities is becoming a key success factor for those who are on social networks.

Je vous invite donc à lire, à commenter, et à partager ces articles avec votre propre réseau (en n’oubliant pas de mentionner les sources et de fournir les liens). Partagez directement à partir de ces sites.