Pour entreprendre le virage des médias sociaux

Virage 2.0 Virage 2.0

Foursquare

1

GENERATION C : l’influence des consommateurs branchés

posted by Raymond Morin on Dimanche, juin 29th 2014

Par Raymond Morin

La longue gestation d’un nouvel ouvrage spécialisé

(MaJ: 16 août 2014)  Au début, lorsque j’ai amorcé la rédaction de mon nouveau livre : «GÉNÉRATION C et l’influence des consommateurs branchés», je n’aurais jamais cru que j’allais y mettre autant de temps. Endossé par Neal Schaffer (mon mentor, devenu un ami), qui m’a fait l’honneur de signer la préface, ce nouveau guide de références est le résultat de plus de cinq ans de recherches et de lectures, d’entrevues et de discussions, avec d’autres spécialistes, sur l’influence grandissante des «consomm’acteurs» sur les réseaux sociaux.

imgresPour les organisations, les entreprises et les professionnels, c’est définitivement le règne des consomm’acteurs de la Génération C qui vient de s’amorcer. Le pouvoir d’influence qu’ils exercent à travers les réseaux sociaux se traduit par de nouvelles règles et de nouvelles approches de marketing et de ventes.  Le marketing d’influence dans les médias sociaux prend le dessus sur les méthodes traditionnelles, et obligent les professionnels, les entreprises et les organisations à se démarquer de la mêlée.  Ils doivent désormais miser sur la qualité et la pertinence de leurs contenus pour attirer et retenir l’attention de leur clientèle.

Dans ce contexte, pendant la rédaction de mon dernier livre : «Comment entreprendre le virage 2.0», je savais qu’un seul ouvrage ne pourrait suffire à décrire et à expliquer tous les nouveaux paradigmes qui régissent désormais la nouvelle économie à l’ère numérique.  J’avais déjà en tête un nouvel ouvrage de référence consacré à la nouvelle Génération C (les consommateurs branchés) et l’influence qu’ils exercent sur les entreprises et les marques à travers les médias sociaux.

C’est en avril 2009, j’ai publié mes deux premiers billets sur le sujet, sur Blogspot : «L’identité numérique à l’ère de l’égocasting» et «Le Web 2.0 et le pouvoir de la Génération C». Deux premiers articles qui annonçaient déjà le ton du nouvel ouvrage que je vous présente enfin aujourd’hui.  Toutefois, ce n’est qu’au printemps 2010, pour la sortie de mon livre «Comment entreprendre le virage 2.0», lorsque que j’ai transféré mes billets sur WordPress, que j’ai ouvert un compte Twitter pour relayer mes nouvelles.  Par la suite, pour diffuser plus largement mes nouveaux contenus, j’ai développé ma présence sur de nouvelles plateformes sociales, j’ai ouvert et participé à différents groupes de discussions, et j’ai multiplié mes sources de contenus externes en m’abonnant à différents aggrégateurs.

Un réseau de diffusion à l’échelle du World Wide Web

Les cinq types d'influenceurs

Les cinq types d’influenceurs

À l’automne 2011, à l’invitation d’Isabelle Poirier et Ian Smith, de l’agence Intelegia, et, au même moment, de Jeremy Benmoussa et Camille Jourdain, du site Locita (en France), j’amorçais mes deux premières collaborations comme blogueur-invité sur d’autres plateformes de contenus. À partir du moment où mes articles furent relayés sur ces plateformes, dans les deux langues (sur le site bilingue d’Intelegia), et sur deux continents (avec le site Locita), j’ai commencé à échanger  plus régulièrement avec d’autres blogueurs, notamment aux Etats-Unis et ailleurs dans le monde. Dès le printemps suivant, mes articles traduits en anglais ont rapidement obtenus plus d’échos, et ont été repris sur certaines plateformes de contenus comme SocialMediaToday, et surtout Windmill Networking, de Neal Schaffer (qui est devenue Maximize Social Business en 2013), où je signe la colonne mensuelle «Social Media Influence» depuis 2012.

Ce tremplin fut vraiment un déclencheur pour mon réseau à l’international.  Aujourd’hui, mon profil social circule sur plus d’une centaine de plateformes, et mes contenus et mes tweets sont lus et partagés dans plus de 70 villes dans 24 pays dans le monde. Parmi mes quelques 8 725 abonnés sur Twitter, 43,5% proviennent des Etats-Unis, 21,8% du Canada, 15% de la France, 5,2% du Royaume-Uni, et 1,8% de l’Australie.  (source : Demographics Pro).

Depuis ce temps, j’ai rédigé et publié plus de deux cent billets et articles axés sur cette thématique, que j’ai finalement adaptés, et regroupés en quatre chapitres dans ce nouvel ouvrage «GÉNÉRATION C : l’influence des consommateurs dans les médias sociaux». Destiné aux chefs d’entreprises et aux professionnels de tous les secteurs, ce nouvel ouvrage présente les multiples facettes du marketing d’influence dans les médias sociaux ; de l’identité numérique, à la e-réputation au personal branding et l’égocasting, et comment les consomm’acteurs de la Génération C en bénéficient.

L’influence des consommateurs branchés en quatre chapitres

Dans le premier chapitre, je dresse d’abord un portrait global de la nouvelle génération des consommateurs dans les médias sociaux, celle qu’on nomme désormais la Génération C. En m’appuyant sur différents ouvrages, et quelques études et analyses,  je tente de démontrer comment les comportements sociaux et économiques des cinq générations (des aînés et baby-boomers à la nouvelle Génération ALPHA) se rejoignent et se recoupent à travers les réseaux sociaux. Avec différents exemples, j’explique comment les cinq générations de consommateurs branchés de la Génération C exercent un véritable pouvoir d’influence dans neuf sphères d’activités de la vie de tous les jours. Et, comment les organisations, les marques et les entrepreneurs et professionnels peuvent regagner la confiance des consommateurs en modifiant leur approche de marketing.

imgres-12-1

Dans le deuxième chapitre, je décris et je détaille les mécanismes du marketing d’influence et de contenus dans les médias sociaux, et ce que ça représente comme opportunités, à la fois pour les consommateurs et les entreprises. À l’aide d’autres exemples, et en me basant sur mon expérience personnelle, j’explique comment les entreprises et les professionnels peuvent en profiter pour mieux rejoindre leur clientèle. Finalement, j’ouvre mon coffre à outils, et j’explique comment j’utilise les différentes applications disponibles sur le Web pour alimenter mon réseau, et diffuser mes contenus sur les différentes plateformes.

Dans le troisième chapitre, j’explique ma conception de la courbe d’utilisation des médias sociaux et la pyramide d’influence que suivent à la fois les influenceurs, les entreprises et les utilisateurs.  Je fais la distinction entre les différents types d’influenceurs et les ambassadeurs, comment on les identifie et comment on peut les trouver à travers les réseaux sociaux. Avec quelques études de cas (TELUS Québec, CADILLAC ATS 2013), je décris comment certaines entreprises se sont démarquées à travers différentes campagnes de marketing d’influenceurs et d’ambassadeurs.

Dans le quatrième et dernier chapitre, j’explique la véritable valeur du capital social des influenceurs, et comment la mesure de l’influence dans les médias sociaux est devenue une priorité pour les agences de marketing. Je décris les principaux outils de mesure gratuits (Klout, Kred, PeerIndex, et je démontre comment on peut faire grimper son capital social en acceptant l’aspect ¨jeu social¨ des algorithmes qui les régissent. Je souligne aussi dans ce dernier chapitre comment la mesure de l’influence dans les médias sociaux a évolué rapidement, et se révèle un marché très lucratif avec l’acquisition de Klout par le géant Lithium Technologies pour 200 millions $ au début de 2014.  J’explique pourquoi les organisations et les entreprises doivent désormais considérer une analyse plus contextuelle de leur campagne d’influence dans les médias sociaux, avec une entrevue de Nicolas Chabot de Traackr. Et, je dresse une liste des différents outils d’analyse et de ¨monitoring¨ de performance, en décrivant les avantages des autres métriques comme les KPI (Key Performance Indicator) et les CLV (Customer Lifetime Value) avec Neal Schaffer.

Je conclue en expliquant pourquoi et comment les organisations, les entreprises et les professionnels doivent dorénavant considérer le retour sur investissement de leur campagne de marketing dans les médias sociaux différemment. En l’orientant davantage vers les consommateurs branchés de la Génération C. Car, ce sont eux qui possèdent vraiment les clés de l’influence dans les médias sociaux.

Dans cet ouvrage de plus de 150 pages, vous trouverez toutes les informations essentielles, les plus pertinentes et actuelles, pour vous aider à mieux comprendre les différentes motivations des nouvelles générations de consommateurs branchés de la Génération C.  Plusieurs tableaux et infographies expliquent les mécanismes du marketing d’influence dans les médias sociaux, tandis que plusieurs listes présentent en revue les différents outils de mesure et de ¨monitoring¨. Finalement, à travers les différents chapitres du livre, vous découvrirez également une série de liens enrichis vers différentes références et sources d’informations utiles et pratiques.

Un premier livre traduit en anglais

(Image : Maximize Social Business)

(Image : Maximize Social Business)

Pour la première fois, un de mes livres sera publié dans plusieurs langues. Préfacé par une sommité des médias sociaux ; Neal Schaffer, qui me fait cet honneur.  «GÉNÉRATION C : l’influence des consommateurs dans les médias sociaux» sortira d’abord en version numérique (en français) à la fin de l’été, puis en format imprimé au début de l’automne. Plus tard, en octobre ou novembre, la version anglaise : «GENERATION C : The Influence of the Connected Consumers», sera publiée à son tour dans les deux formats.  Et, pour 2015, il est déjà question que l’ouvrage soit traduit en espagnol pour le marché hispanophone de l’Amérique du Sud, des Etats-Unis et de l’Europe.

En souhaitant que ce nouvel ouvrage, et toutes les informations qu’il regroupe, apportent aux lecteurs un nouvel éclairage sur les enjeux qui attendent les entreprises et les professionnels au cours des prochaines années face à la montée de la nouvelle Génération C, j’attendrai vos commentaires et suggestions pour y apporter les derniers ajustements.  De quel(s) aspect(s) de la nouvelle Génération C, et du pouvoir d’influence qu’ils exercent dans les médias sociaux, souhaiteriez-vous que mon prochain ouvrage traite davantage? Faites-moi connaître  vos suggestions, et recevez une copie personnalisée.  Au plaisir d’avoir de vos nouvelles. Et, bonne lecture!

0

L’avenir de l’industrie des congrès et réunions

posted by Raymond Morin on Mercredi, avril 9th 2014

Par Raymond Morin

MPI Montréal-Québec prend le virage des nouvelles tendances

Convivium2014 - Coureur des bois 3.0

Chaque année, le chapitre Montréal-Québec de MPI (Meeting Professionals International) organise son Convivium ; une occasion de réunir ses membres dans une ambiance conviviale pour discuter ensemble des enjeux de l’industrie des congrès et des réunions.  À l’occasion de sa douzième édition, MPI Montréal-Québec a décidé de prendre le virage des nouvelles technologies et des médias sociaux en innovant de plusieurs façons.

Piloté par Nathaïelle Fiset (Événements Momento) et Claudia Baillargeon (Agence Web Diffusion), le comité organisateur du Convivium 2014 a fait preuve de beaucoup de créativité dans sa programmation, pour augmenter non seulement la qualité de l’expérience des participants, mais de l’événement en lui-même.

imgres-10L’événement a d’abord reçu l’accréditation BNQ1 du Conseil québécois en événement éco-responsable, en démontrant la qualité des fournisseurs, et de la gestion du matériel, de l’énergie, de l’eau, des matières résiduelles et des moyens de transport. Les participants sont donc appelés à faire du co-voiturage ou à emprunter les transports en commun (autobus, train) pour se rendre au Château Montebello.

Cette année, grâce à la détermination de Nathaïelle et de Claudia, MPI Montréal-Québec propose aussi à ses membres d’assister à une série de conférences axées sur les nouvelles tendances de l’industrie des congrès et des réunions, tout en découvrant les nouvelles opportunités qu’offrent les médias sociaux avec plusieurs activités de réseautage sur place, et en ligne sur les différentes plateformes sociales du Web.

Des activités de réseautage et des concours en ligne

Pour le Convivium 2014, l’équipe de MPI Montréal-Québec innove à plusieurs niveaux. Dès leur arrivée, les participants recevront un guide explicatif, détaillant les différentes activités et conférences au programme, tout comme la façon de s’inscrire et de participer aux différentes activités de réseautage et de concours. Durant les deux journées de l’événement, les participants pourront également compter sur le personnel dédié de MPI Montréal-Québec, et du groupe bénévole d’étudiant(e)s de l’ITHQ (piloté par Suzanne Bédard), pour les guider à travers les différentes activités.  Ils pourront également bénéficier d’une zone Wi-Fi identifiée, et d’un technicien sur place, pour se connecter avec le maximum de vitesse et d’efficacité.

D’ailleurs, un accent spécial est porté cette année sur les activités de réseautage et des concours en ligne.  Dans son virage vers les médias sociaux, l’objectif initial de MPI Montréal-Québec est de faire découvrir les nouvelles plateformes sociales du Web, et les multiples opportunités qu’elles offrent aux planificateurs et aux promoteurs d’événements.

Devenez le maire du Convivium 2014 – Château Montebello sur Foursquare

Aussi, dès leur arrivée, les participants seront invités à s’inscrire sur Foursquare pour participer au concours «Devenez le maire du Convivium 2014 – Château Montebello». Dans le cadre du Convivium 2014, plusieurs salles et sites du légendaire hôtel auront été préalablement identifié(e)s comme des lieux pour la durée de l’événement.  Durant les deux journées du Convivium 2014, les participants seront donc appelés à s’enregistrer (check-in) dans tous leurs déplacement,  via leur appareil mobile intelligent (muni d’un GPS).

Ainsi, les participants qui visiteront, et s’enregistreront, et commenteront sur Foursquare, dans  chacun des lieux identifiés au Convivium 2014, augmenteront leurs chances de devenir le maire de l’événement, et de recevoir le badge officiel.  Avec l’application de 4SQ, ils pourront même envoyer des photos d’eux-mêmes  via leur téléphone intelligent. Une belle occasion de tester et de découvrir l’application de façon ludique. Plus ils découvriront les lieux, salles et sites historiques du Château Montebello, plus ils auront de chances de se retrouver dans la peau d’un politicien.

«Coureur des bois 3.0» : Apportez votre chemise à carreaux, mais n’oubliez pas votre téléphone intelligent

Convivium 2014 - Coureurdesbois30Dans la même veine, les participants pourront également participer au concours d’auto-portraits («selfies») sur Instagram, en revêtant leur plus beau costume de «Coureur des bois 3.0».  Une autre occasion de découvrir une nouvelle application de façon ludique, tout en développant de nouveaux liens d’affaires. Durant l’événement, un mur affichera les meilleurs «selfies» prises par les participants, et partagées sur Instagram et les autres plateformes sociales.

À la fin de la journée, lors du cocktail de fermeture, un jury décernera les trois prix aux gagnants :

  • le «selfie» le plus drôle (laissez-vous aller et sortez votre fou!)
  • le «Coureur des bois 3.0» le plus original (amenez des accessoires et épatez la galerie)
  • le lieu le plus inusité (le Fairmont Château Montebello offre de merveilleux endroits. Soyez original!)

Vivez et partagez l’expérience en ligne!

Tout au long de l’événement, les participants pourront aussi vivre et partager leurs expériences via les différentes plateformes sociales. Ils pourront donc interagir entre eux, et échanger leurs commentaires sur les différentes activités.  À différents moments, les participants seront invités à commenter les conférences et les autres activités, et ainsi partager leurs expériences avec les autres, et leurs réseaux.

Pour son édition 2014 du Convivium, MPI Montréal-Québec s’ouvre donc plus que jamais aux nouvelles tendances de l’industrie des congrès et des réunions. Plus de 120 professionnels de cette importante industrie (la 2ième plus importante au Canada, devant celle de l’automobile) s’y retrouveront encore cette année, pour échanger et vivre une expérience conviviale et inoubliable. Soyez-y ! C’est un rendez-vous ! Il reste encore quelques places ! Inscrivez-vous sans tarder !

1

LA COURSE À L’INFLUENCE

posted by Raymond Morin on Mardi, mars 29th 2011


LA COURSE À L’INFLUENCE…

 LA MORT ANNONCÉE D’UN PALMARÈS KLOUT

Déjà en janvier dernier, lorsque KLOUT a annoncé la levée de 8,5 millions de dollars US pour monter ses propres listes, mon exercice de palmarès des influenceurs du Web au Québec m’apparaissait subitement devenu inutile. Jusqu’alors, il n’existait pas de liste regroupant les professionnels du Web au Québec, et ça semblait répondre à un certain besoin des entreprises et des organisations.  En tous cas, ça a suscité de très nombreuses réactions. Ça aura permis d’amorcer le débat sur la notion d’influence dans les médias sociaux parmi les professionnels du Web au Québec.

 

Au départ, j’ai commencé par dresser une liste personnelle des micro-blogueurs et micro-blogueuses francophones d’ici (du Québec). Comme TWITTER était (du moins encore en novembre 2010) la principale métrique de base de KLOUT,  j’ai démarré mon palmarès avec ma liste d’abonnés et d’abonnements. Au fil des nouvelles publications, j’ai ajouté de nouvelles entrées, souvent suite aux suggestions et aux demandes des utilisateurs. Lors de la dernière parution, le TOP 100 – Influenceurs Web du Québec comptait plus de 185 noms de professionnels de tous les secteurs, qui utilisent Twitter (et les médias sociaux de façon plus large) dans le cadre de leurs fonctions, et qui échangent à ce sujet en ligne.

 


DE NOUVEAUX OUTILS DE MESURE PLUS COMPLETS

En fait, n’eut été de l’initiative du start-up de San Francisco, qui m’a un peu par surprise, j’aurais sûrement poursuivi l’aventure avec plaisir, et publié 2 fois par mois mon palmarès KLOUT des influenceurs du Web au Québec.  Cependant, dès le début, c’était l’histoire d’une mort annoncée d’avance. Au moment où KLOUT commençait à révéler ses lacunes, notamment au niveau des mises à jour de son algorithme, d’autres start-up émergeaient avec leurs propres métriques de mesures, parfois complémentaires ; PEERINDEX, TWITALYZER, RETWEETRANK, TWITTERGRADER, TWITFLUENCE, MIXTENT et CROWDBOOSTER, pour n’en nommer que quelques-uns.

 

Alors, pour continuer d’alimenter la discussion autour de la notion d’influence dans les médias sociaux, j’ai opté pour PEERINDEX, pour une raison très pratique. Une des nouvelles applications de l’outil permet de dresser des listes interactives, pouvant accéder au profil détaillé du professionnel, mais également d’afficher en temps réel ses résultats à travers son activité sur TWITTER, FACEBOOK, LINKEDIN, et sur son blogue personnel.

 

UN ENJEU MAJEUR POUR LES PROFESSIONNELS DU WEB PARTOUT DANS LE MONDE

Quand on sait qu’en 2010, les PME ont plus que doublé leur utilisation de TWITTER, et qu’en 2012 (selon une étude du Winterberry Group), ces investissements passeront à plus de 840 millions $US, on comprend que la notion d’influence dans les médias sociaux prenne une aussi grande importance parmi les enjeux à venir d’Internet.

 

Partout dans le monde, la question d’influence dans les médias sociaux continue de susciter de nombreuses discussions et échanges parmi les observateurs. En France, sur le site de MyCommunityManager, Regis Vansnick a récemment publié un très bon article sur le sujet : «Mesurer l’influence sur Twitter», tandis que son compatriote Cedric Deniaud, du cabinet conseil The Persuaders, mettait en ligne le fruit de ses réflexions avec un excellent billet : «Les six typologies d’internautes».

 

C’est l’américain Mark Schaefer qui a cependant parti le bal avec un premier papier «Get Ready ! Social Scoring Will Change Your Life» paru dans Businesses Grow. Aussitôt, Billy Mitchell, de Business2Community répliquait avec un billet «Who Cares About Your Klout ? Do You ? ».  Et, tandis que David Armano, du Harvard Business Review publiait «The Six Pillars of New Influence», Chris Kieff, de 1GoodReason proposait une première grille de mesure basée essentiellement sur une évaluation quantitative : «9 Points Social Media Expert Evaluation». Plus récemmnent, Vocus et Brian Solis dévoilaient aussi les résultats de leur étude «What Makes An Influencer», et le débat des spécialistes de la scène internationale se déplaçait à Montréal, avec Mitch Joel de Twist Image et son excellent billet : «Making Sense of the Mess».

 

UN DÉBAT À SUIVRE…

Assurément, le débat va se poursuivre encore pendant plusieurs mois, et les nouveaux outils de mesure, de plus en plus en plus sophistiqués émergent sur le Web en version bêta. Dans un prochain billet, je vous dévoilerai les résultats de mes propres expériences dans la course à l’influence dans les médias sociaux. Je vous ferai également le bilan de ma première année sur TWITTER et dans la blogosphère.

 

Mais, en attendant, vous pourrez continuer de me suivre sur FOURSQUARE, et sur TWITTER, et de me retrouver sur l’un de mes groupes FACEBOOK et me lire et me laisser vos commentaires sur mon blogue-portfolio WORDPRESS. Vous pourrez aussi visionner mes clips sur YOUTUBE, et regarder mes galeries de photos sur FLICKR. Et, finalement, si vous souhaitez aller plus loin, vous pourrez aussi me retrouver sur EMPIREAVENUE, et si le cœur vous en dit achetez mes actions pendant que je serai en vacances… 

 

TOP 200 – PROFESSIONNELS DU WEB AU QUÉBEC, SELON L’INDICE PEERINDEX

Alors, pour continuer d’alimenter la discussion, voici un nouveau palmarès : le TOP 200 des professionnels du Web au Québec (francophone et anglophone), selon le nouvel indice de PEERINDEX (plus de 270 noms, en date du 5 avril 2011) : 

11

TOP 100 – Influenceurs du Web au Québec – édition spéciale 2010

posted by Raymond Morin on Mercredi, décembre 22nd 2010

 

TOP 100 – INFLUENCEURS DU WEB AU QUÉBEC 

VERSION SPÉCIALE 2010

À quelques jours du long congé du temps des Fêtes, je vous propose une nouvelle édition améliorée du TOP 100 des influenceurs du Web au Québec, avec plus d’une trentaine de nouvelles entrées. Toujours basé sur le Klout score, en attendant l’application de Twitter Analytics, ce nouveau palmarès des influenceurs des médias sociaux constitue une première liste des 100 micro-blogueurs les plus actifs au Québec. Y figurez-vous?

DES CRITÈRES AUSSI SIMPLES QU’ÉQUITABLES

Depuis la première mise en ligne à la fin novembre, on m’a beaucoup questionné sur mes critères de sélection.  En fait, je me suis arrêté à trois critères de base, très simples, qui me permettaient de dresser une liste plus ouverte :

·      Être actif sur Twitter et Facebook. et avoir un compte (gratuit) sur Klout

·      Tweeter en français, à partir du Québec, et proposer régulièrement des contenus (liens) pertinents concernant les médias sociaux, le commerce électronique et/ou la culture numérique,

·      Être identifié à une personne morale reconnue, ou à un entrepreneur indépendant. Les comptes uniquement identifiés à un pseudo ou un avatar ne sont pas acceptés.

Pour établir le classement, je me suis d’abord basé sur le Klout score qui établit une cote de 1 à 100 selon l’activité générale de l’influenceur sur Twitter, et sur Facebook, selon 35 variables différentes. En cas d’égalité, c’est le poids du réseau (Network score) qui détermine la position, puis finalement celui du True Reach si l’égalité persiste.

UNE LISTE PLUS COMPLÈTE, AVEC PLUS D’UNE TRENTAINE DE NOUVELLES ENTRÉES

On m’a aussi reproché de présenter des listes incomplètes. Alors, je profite donc de cette nouvelle publication du palmarès pour offrir toutes mes excuses aux blogueur(se)s et influenceur(e)s qui ne figuraient pas sur mes premières listes. Suite à vos commentaires, je me suis empressé de vous rajouter à la liste.

En fait, il faut se rappeler qu’avant le printemps 2010 (26 mars 2010), j’étais volontairement demeuré absent de la blogosphère, et par surcroît, de Twitter. (lire mon premier billet «Être sur Twitter pour y être, cela ne sert à rien»). Je ne pouvais alors avoir qu’une vague idée des intervenant(e)s les plus actif(ve)s dans les médias sociaux.

EN ATTENDANT TWITTER ANALYTICS

Évidemment, cette nouvelle liste des influenceurs du Web au Québec suscitera assurément encore beaucoup de commentaires. Certains vétérans des médias sociaux verront d’un mauvais œil l’arrivée de jeunes (ou plus ou moins jeunes) geeks sans expérience dans ce palmarès. Les absent(e)s s’en plaindront, tandis que les observateurs soulèveront l’omniprésence des personnalités des médias dans le TOP 10, alors qu’ils bénéficient au départ d’un bassin de followers plus important que la moyenne des professionnels.

En attendant le Twitter Analytics qui devrait nous fournir un outil de mesure faisant l’unanimité, cette nouvelle liste (améliorée) permettra aux blogueurs et blogueuses francophones du Québec de mieux se positionner parmi les influenceurs du Web et des médias sociaux.

UN NOUVEAU CLASSEMENT DES 100 PLUS IMPORTANTS INFLUENCEURS DU WEB

En ajoutant plus d’une trentaine de nouvelles entrées dans ce nouveau TOP 100, le classement général a subi de très grands changements..

Tout d’abord, il faut souligner la performance remarquable de la jeune entrepreneure Kim Auclair, qui est passée de la 20ième à la 5ième position, faisant ainsi son apparition dans le TOP 10. Mais, également, les nouvelles entrées de marianik1968 (3ième), FredFortin (6ième) et ThomaDaneau (9ième).

Dans le TOP 25, on remarque aussi l’entrée de trois nouveaux influenceurs ; Benoît Chamontin (19ième), ianGon (20ième) et karlpro (21ième). Tandis que dans le TOP 50, plusieurs nouvelles personnalités du Web et des médias sociaux s’ajoutent aussi à la liste, dont Lyne_Robichaud (29ième), KimVallee (33ième), VincentAbry (37ième), lintercom (Sophie Marchand) (44ième) et mdumais (48ième).

En tout, près de 35 nouvelles entrées figurent dans cette nouvelle liste, dont près d’une dizaine se trouvent dans l’anti-chambre (de 101 à 120). Ceux et celles qui se trouvaient sur les premières listes risquent fort de voir leur classement modifié avec ces nouvelles entrées. Assurément, ça fera jaser dans les chaumières…

Y FIGUREZ-VOUS? SINON, MANIFESTEZ-VOUS!

Alors, dans le but d’obtenir la liste la plus complète possible des plus importants influenceurs du Web au Québec, je lance l’invitation : si vous croyez devoir faire partie de cette liste, et que vous n’y êtes toujours pas, n’hésitez pas à communiquer avec moi. Manifestez-vous, et assurément, vous serez considérés.

Si vous répondez aux critères énoncés ci-haut, et que vous obtenez un Klout Score de plus de 45 points, vous devriez y être. Alors, n’hésitez pas à me le souligner. Il me fera plaisir de vous ajouter sur la liste.

De plus, si vous avez des commentaires à formuler, je vous encourage aussi fortement à nous les faire partager.

Bonne lecture! Et, une très belle période des Fêtes.

 

Position

Nom utilisateur (Twitter)

Klout score

True reach

Amplification

Network

1

guglielminetti

77

4K

82

97

2

michelleblanc

73

4K

58

86

3 (new)

Marianik1968

69

1K

54

85

4 (3)

PhillippeMartin

67

2K

48

82

5 (20)

KimAuclair

67

1K

51

73

6 (new)

FredFortin

67

516

51

70

7 (5)

ginades

66

2K

48

71

8 (4)

bdescary

65

13K

40

72

9 (new)

thomadaneau

64

894

45

87

10 (7)

laurentlasalle

64

415

45

71

11 (6)

patdion

64

2K

48

69

12 (17)

DominicArpin

64

19K

44

64

13 (8)

e_veilleur

63

334

45

70

14 (12)

martinlessard

63

503

42

69

15 (9)

fharper

63

436

43

69

16 (14)

Mariejugag

63

2K

50

68

17 (15)

DanyPaquin

63

941

50

68

18 (10)

NicolasRoberge

63

2K

49

66

19 (new)

BenoitChamontin

63

40

48

66

20 (new)

ianGon

62

543

42

77

21 (new)

karlpro

62

479

44

69

22 (13)

joplam

62

392

41

68

23 (11)

PierreLucLemay

62

2K

46

67

24 (21)

LucDupont

62

3K

40

66

25 (18)

guillaumebrunet

61

385

42

85

26 (new)

Mheleneb

61

144

41

69

27 (16)

MarioAsselin

60

1K

40

67

28 (23)

DominicDesbiens

60

279

45

64

29 (new)

Lyne_Robichaud

59

313

38

67

30 (25)

RaymondMorinV2

59

53

36

69

31 (19)

JeanBoileau

59

498

41

65

32 (22)

DianeBourque

58

261

35

84

33 (new)

KimVallee

58

2K

38

83

34 (27)

NathalieCollard

58

657

39

64

35 (28)

MindSix

58

138

41

64

36 (32)

Dboudreau

58

20

39

64

37 (new)

vincentabry

58

2K

37

63

38 (new)

dezjeff

58

580

41

58

39 (34)

palalonde

57

263

35

65

40 (26)

CindyRivard

57

767

38

64

41 (27)

sebprovencher

57

923

37

63

42 (new)

edithjolicoeur

57

114

40

63

43 (24)

AlexBoileau

57

14

36

62

44 (new)

Lintercom (Sophie Marchand)

56

142

33

62

45 (32)

carlcharest

56

464

36

60

46 (28)

marcan

56

144

34

59

47 (57)

amicalmant

55

527

33

64

48 (new)

mdumais

55

621

32

61

49 (38)

diane_berard

55

490

37

61

50 (36)

Steveproulx77

54

783

28

61

51 (38)

Philippefehmiu

54

2K

33

60

52 (37)

KarineMiron

54

465

32

60

53 (39)

francoischarron

54

1K

32

59

54 (45)

supergilbys

54

681

34

59

55 (35)

PierreBellerose

53

920

30

82

56 (new)

genevieveallard

53

721

32

60

57 (new)

LawrenceGary

53

506

30

60

58 (new)

roch (Roch Courcy)

53

326

32

60

59 (new)

ccamart

53

297

31

60

60 (44)

Orenoque (Louis Durocher)

53

1K

32

59

61 (82)

Titaninteractif (Samuel Parent)

53

48

31

57

62 (54)

zelaurent

53

1k

33

56

63 (42)

julie_horn

52

440

33

59

64 (33)

dioplr

52

606

31

58

65 (44)

sgrandmaison

52

923

35

55

66 (46)

Nathalie101

52

111

33

54

67 (47)

Emergent007

51

2K

28

61

68 (new)

_sthibault

51

59

28

59

69 (56)

sylvaincarle

51

8

30

58

70 (64)

ChristianMasson

50

122

25

70

71 (40)

jfcodere

50

688

27

59

72 (new)

AlphonseHa

50

174

26

59

73 (53)

SusanneMartel

50

153

30

59

74 (50)

PatrickHamel25

50

127

28

59

75 (52)

yantheriault

50

167

28

57

76 (55)

mcken

50

480

26

55

77 (new)

suzlortie

49

82

28

59

78 (65)

missberlinger

49

114

29

57

79 (53)

annedarche

49

810

28

56

80 (61)

sdeclomesnil

49

254

28

55

81 (new)

SophieLabelle

48

705

25

57

82 (54)

matyasgabor

48

530

24

57

83 (80)

AndresRestrepo

48

139

25

57

84 (59)

SaberTriki

48

127

25

56

85 (62)

intelegia

48

126

27

54

86 (81)

bouthotcom

47

287

22

58

87 (new)

everaymond

47

112

26

55

88 (49)

Marketinehoude

47

1K

26

54

89 (49)

msullivan

47

305

25

54

90 (62)

Wuxia

47

282

24

51

91 (57)

fdlaramee

47

257

24

51

92 (63)

KhaledElHage

46

211

23

56

93 (64)

DavidMTL

46

401

24

53

94 (70)

marcpoulin

46

55

24

53

95 (60)

etiennechabot

46

2K

25

52

96 (67)

pgmartin

46

480

25

51

97 (66)

ericbaillargeon

46

1K

27

50

98 (new)

LaurentMarcoux

46

51

19

58

99 (new)

marcsnyder

45

364

24

75

100 (69)

juliebenoit

45

85

24

59

101

jacqueswarren

45

583

25

53

102 (new)

BenTremblay

44

1K

25

37

103 (new)

amidumonde

44

424

23

47

104

arnaudgranata

43

190

16

52

105 (new)

jeromeparadis

42

737

20

70

106 (new)

meloyul

42

463

18

54

107

DianeNadeau

42

434

20

50

108

FTHINK

42

507

21

42

109

Vincent_guerin

42

107

20

48

110

olivierzara

41

652

19

50

111 (new)

isatismktg

41

100

21

49

112

PhilippeBonneau

40

250

18

49

113 (new)

patriceleroux

40

63

18

49

114 (new)

DorisLaRusee

40

51

20

47

115

jeffpoulin

40

166

20

42

116

MBDesrosiers

39

133

17

51

117

jfrenaud

39

54

20

47

118 (new)

Boudro

39

1K

19

47

119

nadmercure

39

341

17

46

120

cguy

39

162

20

34

 

1

MATIÈRES A TWEETER : ÉDITION SPÉCIALE 2010

posted by Raymond Morin on Mardi, décembre 21st 2010

 

MATIÈRES À TWEETER – ÉDITION SPÉCIALE 2010

Semaines du 28 novembre au 18 décembre 2010

BILLET : UNE CHRONIQUE DE VACANCES ? PAS VRAIMENT!

De retour d’un séjour de deux semaines dans le sud de la Floride (qui m’a permis de me sauver de la première tempête de l’hiver), je vous présente une chronique un peu spéciale. Juste avant le long congé du temps des Fêtes, je reprends le clavier pour rédiger un nouveau billet, et vous suggérer une nouvelle sélection de mes tweets et retweets des  trois dernières semaines. Des sujets qui susciteront, je l’espère, encore beaucoup de matières à tweeter pendant les vacances.

 En fait, même si j’ai pu trouver le temps de profiter du soleil et de la plage de la Floride à quelques reprises, ce ne furent pas vraiment des vacances ; je suis resté passablement occupé avec le boulot et le condo. Et, à travers tout ça, j’ai trouvé le moyen de faire avancer le nouveau projet de livre sur les médias sociaux.  Puis, il y a déjà quelques plans de formation et de conférences à préparer pour janvier et février, et ma participation à un comité aviseur d’une start-up prometteuse à planifier. Alors, je n’ai pas vraiment eu le temps de prendre des vacances.

 Mais, je n’ai pas à me plaindre, comme cadre de travail, on a déjà vu pire. ;-) Malgré quelques problèmes intermittents avec le wi-fi du condo où je travaillais, j’ai pu rester branché sur le Québec via les médias sociaux. Et, chaque matin, j’ai pu consulter mon quotidien préféré en ligne avant d’aller à la beach… en fredonnant du Charlebois : «Demain l’hiver, je m’en fous… je m’en vais dans le sud, au soleil!»

UNE PRÉSENCE SOUTENUE DANS LES RÉSEAUX SOCIAUX, EN COMMENÇANT PAR TWITTER

 Neuf mois après avoir publié un premier billet sur mon blogue-portfolio, intitulé «Être sur Twitter pour y être, cela ne sert à rien», je suis resté conséquent avec ce que j’affirmais à Alain McKenna, du Journal Les Affaires. M’inscrivant parmi les 100 millions de nouveaux comptes Twitter en 2010, j’aurai posté (ou envoyé) plus de 1300 tweets (ou gazouillis), et attiré près de 700 followers (ou abonnés). Ce qui semble respectable comme moyenne au bâton… Aujourd’hui, grâce à l’application Web Twuration, je peux désormais suivre ma moyenne quotidienne en temps réel ; près de 5 (4,9) tweets publiés par jour.  

Aussi, durant mon séjour en Floride, il n'était pas question que je reste inactif, pire absent, dans les médias sociaux. À chaque jour, j’ai donc assuré une présence constante dans la blogosphère, tant sur Twitter, que sur les autres réseaux sociaux. Tant qu'à y être, autant y être pour se démarquer.

 

Beach At 1440 S. Ocean Blvd

Raymond just checked-in @ Beach At 1440 S. Ocean Blvd (Pompano Beach, FL)

Sur Foursquare, vous avez donc pu m’accompagner dans mes déplacements à travers les différents quartiers de Pompano Beach,d’Ocean Boulevard et de Palm Aire, et je vous ai proposé une première galerie d’images sur Flickr et sur mon profil Facebook. Et, finalement, j’ai profité d’une des rares matinées nuageuses pour publier une mise à jour du TOP 50 des influenceurs du Web au Québec sur mon blogue-portfolio, le 10 décembre.

DES RÉACTIONS AU PALMARÈS DES INFLUENCEURS DU WEB AU QUÉBEC

 Encore une fois, la publication de ce palmarès des influenceurs du Web au Québec (selon l’algorithme du Klout score, je tiens à le rappeler) m’a valut de nombreux commentaires. Certains spécialistes m’ont reproché le manque de rigueur des critères, ou leur mauvais positionnement, tandis que les absent(e)s se sont plaints de leur absence… J’ai tenté de répondre à chacun(e)s aussi rapidement que possible.

Et, pour encourager la discussion, j’ai également ouvert une nouvelle page de groupe sur Facebook : TOP 50 – Influenceurs du Web au Québec. Durant la période des Fêtes, je pourrai commencer à l’animer davantage, en proposant quelques pistes nouvelles, tout en souhaitant faire avancer le débat.

EN ATTENDANT TWITTER ANALYTICS

 En attendant la sortie promise de Twitter Analytics, avant la fin de l’année, je me suis donc basé sur l’algorithme de Klout (plus de 35 variables pour analyser l’activité des influenceurs sur le site de micro-blogging, mais également sur Facebook.) Cependant, il existe plusieurs autres outils pour évaluer le poids des influenceurs dans la blogosphère.

 L’un d’entre eux est celui d’Empire Avenuequi accorde une cote boursière virtuelle selon un autre algorithme appliqué aux activités sur les deux réseaux sociaux populaires, mais également sur YouTube et Flickr. Or, depuis que j’en ai fait mention dans mon dernier billet, ma cote Eav continue de grimper, dépassant 41e, et mon portefeuille compte plus de 100 titres, pour une valeur de près de 250 000e, tandis que plus de 75 actionnaires se partagent près de 85 % de mes actions. Avec un des meilleurs ratio ROI avec des dividendes en moyenne de plus de 0.45 e par action, je me tiens également pas mal actif de ce côté-là aussi.

D’AUTRES OUTILS DE MESURE DE L’INFLUENCE SUR LE WEB

 Empire Avenue n’est qu’une des applications de mesure d’influence disponible sur le Web, et que j’expérimente depuis quelques temps. Car, comme je vous mentionnais, il en existe plusieurs autres qui peuvent être toutes aussi valables, tout dépendant du point de vue où on se trouve. À travers mes tweets et retweets, j’en répertorie quelques-uns, dont Retweet Rank et Traackr, une start-up de Boston, dont j’attends des nouvelles des responsables. De plus, selon l’équipe du site britannique FreshNetworks, il existerait plus d’une trentaine d’outils gratuits pour trouver et évaluer les influenceurs du Web. Alors, le temps que j’expérimente, je pourrai vous en reparler davantage en 2011…

TWEETS ET RETWEETS, ÉDITION SPÉCIALE DES FÊTES

Finalement, comme j’ai pris un peu de retard au cours des dernières semaines avec la chronique Matières à tweeter, je vous propose une nouvelle liste de tweets et retweets, version spéciale du temps des Fêtes. Une liste, forcément plus longue, couvrant trois semaines particulièrement actives, et que j’ai regroupés (pour ce nouveau billet) en cinq#hashtags : #tendances, #influenceurs, #entreprise 2.0, #geolocalisation, et #reseaux sociaux.  

Alors, en attendant que je finalise une nouvelle mise à jour du TOP 100 des influenceurs du Web au Québec, juste à temps pour alimenter les discussions dans les chaumières à Noël, je vous propose une dernière liste de tweets et retweets pour 2010 ; la plupart en français, provenant de collègues québécois ou francophones, mais également quelques-uns aussi dans la langue de Shakespeare, issus de publications Web anglophones d’un peu partout à travers le monde. 

MATIÈRES À TWEETER – ÉDITION SPÉCIALE 2010 –

SEMAINES DU 28 NOVEMBRE AU 18 DÉCEMBRE 2010

 

RT @RessacMedia: Prédictions médias sociaux 2011 par Ressac:http://bit.ly/gG2ji4 #socialmedia #mediasociaux #predictions #reseaux sociaux

RT @lesocialiseur: RT @jlbenard: réseaux sociaux : 11% des internautes produisent 80% des commentaires d…http://goo.gl/fb/Bh1uC #influenceuers #reseaux sociaux

RT @e_veilleur L'avenir de l'internet mobile passe par les réseaux sociaux http://ow.ly/3pHDv FB phone à venir? La question est lancée… #reseaux sociaux

RT @Supergilbys: 30 free tools for finding social media influencers - http://j.mp/hnaC6D (via @jeanlucr & @distriforce) À expérimenter #influenceurs

RT @Supergilbys: Qui a dit que les médias sociaux n'avaient aucune influence? - http://alturl.com/ej57b (via @hbourgoin) via @LawrenceGary : «Lancer une liaison aérienne via Twitter» -  #influenceurs #médias sociaux #reseaux sociaux

RT @aponcier: 12 Reasons You Should Use Twitter for Business http://goo.gl/fb/CbnLZ via @BillIves @socialmedia2day #reseaux sociaux #entreprise 2.0

RT @beneficenet: Marketing: 57% des entreprises investiront davantage dans les réseaux sociaux en 2011 http://bit.ly/gGxpq2Encourageant! #reseaux sociaux #entreprise 2.0

RT @Axyome: Entreprise 2.0 > Vers une vision plus mature de l’Entreprise 2.0 http://ow.ly/3pegP Très intéressante vision. À partager. #entreprise 2.0

RT @orenoque: 20% des recherches Google sont reliées à la localisation http://bit.ly/fE8paV (Google Places Stats & Facts) /via @ccamart #geolocalisation

 

RT @DanyPaquin: RT @AlexPoitras Vraiment nice : RT: @ThomaDaneau: Carte du monde avec les amitiés Facebook : - http://bit.ly/fXsmqu À voir! #Facebook #reseaux sociaux

RT @coorben: RT @julopero: Geotoko, 1 plateforme pour gérer toutes vos campagnes 4SQ… http://bit.ly/feh0SR via @Neyllie #geolocalisation

RT @e_veilleur Facebook, Twitter… : l'essor des réseaux sociaux http://ow.ly/3o12i Très bon compte-rendu! #Facebook #Twitter #reseaux sociaux

RT @LouisCossette: Un excellent billet de Frédéric Cavazza : Panorama des médias sociaux 2011 http://bit.ly/fRYF8s Merci @FredCavazza #médias sociaux #reseaux sociaux

RT @e_veilleur (Christian Amauger) Christian Amauger Influence, influenceurs et influencés – certains sont plus "égo" que d'autreshttp://ow.ly/3nQ4p #influenceurs

RT @palalonde: Can Klout Really Measure Influence? http://bit.ly/eATvzu via @SocialFresh Très bonne analyse! À partager . #influenceurs

  

RT @Supergilbys (Denis Gilbert) La carte des réseaux sociaux dans le monde http://minu.me/3g0o (via @moderateur) Intéressant coup d'oeil! #reseaux sociaux

RAYMOND MORIN : TOP 50 – Influenceurs du Web au Québec – rév. 10/12/10 http://bit.ly/fy0l0z À consulter, partager et commenter #influenceurs #médias sociaux #reseaux sociaux

RT @Supergilbys: Twitter annonce la création de 100 millions de comptes en 2010 http://bit.ly/dUxsbM - (via @AlexBoileau) #reseaux sociaux

RT @TitanInteractif: Quelles sont les top 5 tendances marketing pour 2011? http://dlvr.it/B2ssx Très intéressant. #tendances #e-marketing

RT @beneficenet: Les Pages Jaunes s'associent à Twitter http://bit.ly/eG7bMb Pour concurrencer FB et 4SQ? #geolocalisation

RT @cdeniaud: 57% d'internautes 2.0! http://bit.ly/gRZYHJ + 6 typologies d'internautes À lire et à partager. #internautes 2.0 #reseaux sociaux

RT @JeanBoileau: Les budgets publicitaires sur les réseaux sociaux (Infographie) http://ht.ly/3mpmm Très intéressant. À partager. #entreprise 2.0

RAYMOND MORIN : Comment les médias sociaux impacteront le futur des marques [via @TNW Social Media] http://bit.ly/hYW0lX#entreprise 2.0 #reseaux sociaux

RAYMOND MORIN : TENDANCES 2011 : Quel type d'influenceur Web êtes-vous? http://bit.ly/bEDuQd via @commentcamarche À commenter! #influenceurs

RAYMOND MORIN : TENDANCES 2011 : Les tendances 2011 marketing et medias sociaux selon Jéremy DUMONThttp://bit.ly/g42JhD via @Levidepoches.fr #tendances

RAYMOND MORIN : TENDANCES 2011 : Six Social Media Trends 2011, from Harvard Business Review http://bit.ly/eKSdjG via @e_veilleur #tendances #médias sociaux

RAYMOND MORIN : TENDANCES 2011 : 11 crucial consumer trends for 2011 http://bit.ly/hfh7aq via @trendwatching #tendances #consommation

RAYMOND MORIN : TENDANCES 2011 : 7 – Social-Lites and Twinsumers : recommanding content … sharing experienceshttp://bit.ly/hfh7aq via @trendwatching #recommandations #P2P #tendances

 

RAYMOND MORIN : TENDANCES 2011 : 5 – Online status symbol – ex : Foursquare badges for performing tasks http://bit.ly/hfh7aqvia @trendwatching #Foursquare #geolocalisation #tendances

RAYMOND MORIN : TENDANCES 2011 : 3 – Pricing Pandemonium : flash sales, GPS driven-deals, group buying http://bit.ly/hfh7aqvia @trendwatching #achats groupés #geolocalisation #tendances

RT @e_veilleur: L’e-tourisme en France : vers plus de social, de mobilité et de géolocalisation http://ow.ly/3lmbp Exemples à suivre au Qc #geolocalisation

RT @psst_: RT @dominiquesalles: les tendances 2011 = marketing, communication, media, design http://bit.ly/g5d3hR #tendances Intérressant!

RT @FMcommunitys Twitter’s Official Analytics Product Has Arrived http://t.co/ln2RIXU via @mashsocialmedia @mashable À suivre! #influenceurs

RT @lesocialiseur : Les réseaux sociaux : premiers relais d'informations des médias http://bit.ly/hsYYin À partager #reseaux sociaux

RT @lesocialiseur: Les réseaux sociaux vont continuer de s'accroitre dans les entreprises: http://goo.gl/fb/Q1plT À suivre… #entreprise 2.0

RT @PierreLucLemay: …Twitter, la valorisation du site atteindrait maintenant 4 milliards… http://bit.ly/g0Gaqb Objectif : #influenceurs

*************************************************************

Merci spécial à @e_veilleur (5 RT), @Supergilbys (4 RT), @trendwatching (4 RT) et @lesocialiseur (3 RT). Et, merci également à tous les autres tweeteurs, et toutes les autres sources d'informations, qui continuent de nous fournir matières à tweeter…

Bonne lecture! À bientôt pour une nouvelle mise à jour du TOP 100 des influenceurs du Web au Québec. À suivre!

9

TOP 50 – INFLUENCEURS DU WEB AU QUEBEC

posted by Raymond Morin on Jeudi, décembre 2nd 2010

TOP 50 - LISTE DES INFLUENCEURS DU WEB AU QUÉBEC

(Selon le Klout score)

LE NOUVEAU TOP 50 DU 10 DÉCEMBRE 2010

Au beau milieu de mes vacances à Pompano, j’ai profité d’une des rares matinées pluvieuses pour mettre à jour le TOP 50 des influenceurs du Web au Québec.

Depuis mon premier billet sur le sujet des influenceurs, le 21 novembre dernier, cette liste a fait couler beaucoup d’encre, et soulevé diverses controverses. Tout d’abord, plusieurs observateurs et spécialistes de la scène des médias sociaux au Québec ont remis en question la validité, et la pertinence, des mesures utilisées. Aussi, avant de commenter le nouveau TOP 50, je me dois de revenir sur le sujet, et de spécifier sur quelles bases j’ai établi cette liste.

LE KLOUT SCORE DES INFLUENCEURS DU WEB AU QUÉBEC

En premier lieu, la sélection des influenceurs du Web au Québec, et qui figurent sur ma liste, s’est faite de manière très personnelle, dans ce sens qu’elle n’est basée que sur ma propre connaissance (et ses limites) des personnes qui y figurent. Il ne s'agit pas de préférences, mais d'une simple connaissance du Who's Who du Web au Québec. 

En fait, cette ignorance s’explique par le fait que jusqu’à la sortie de mon livreComment entreprendre le virage 2.0 au printemps dernier, je n'avais pas ouvert de compte sur Twitter, et qu'à ce niveau, il y a plusieurs personnes influentes du Web au Québec que je ne connaissais pas. On m’en excusera…

Aussi, je réitère l’invitation ; si vous ne figurez pas sur cette liste et que vous croyez que vous devriez y être, ou que vous connaissez quelqu’un qui devrait y figurer, n’hésitez pas à me le faire savoir. Je m’empresserai de vous rajouter sur la liste lors de la révision suivante.

En fait, ma liste repose sur des critères très simples ; pour y figurer, il faut avoir un Klout score de 50 ou plus, être un professionnel du Web, et qui twitteen français au Québec. Pour établir le classement, je me suis servi du Klout score, qui m’apparaît encore la mesure la plus pertinente jusqu’à présent pour évaluer les influenceurs sur Twitter. Cependant, et je le répète, il n’y a pas encore de système de mesure parfait. Même si l’algorithme de Klout repose sur plus de 35 variables différentes, certaines d’entres elles restent encore trop axées sur des mesures quantitatives plutôt que qualitatives, notamment pour le True reach. Et, l’outil se limite encore à analyser l’activité sur Twitter.

Si vous n’êtes pas encore familier avec les critères de Klout, les voici :

KLOUT SCORE : l’influence globale, selon les activités en ligne (sur une échelle de 1 à 100), et basée sur les trois critères suivants :

·       True Reach : la taille de l’audience engagée de l’influenceur, basée sur les amis et followers qui le suivent régulièrement, et qui commente ses messages,

·      Amplification Score : la probabilité (sur une échelle de 1 à 100) que les messages de l’influenceur génèrent de l’action enligne (retweets, messages, appréciations et commentaires),

·      Network Score : indique le niveau d’influence (sur une échelle de 1 à 100) de l’audience engagée de l’influenceur,

ÊTES-VOUS UN INFLUENCEUR ?

Comme je l’expliquais dans un billet précédent, et quoiqu’en pensent certain(e)s spécialistes, la mesure de l’influence sur le Web mérite à mon avis qu’on s’y penche. Et, je ne suis pas le seul à croire que la monétisation des influenceurs deviendra vite un enjeu majeur pour les marketeurs et les responsables de marque, et qu’il convient de déterminer dès maintenant d’une mesure plus juste et équitable. Au cours des derniers jours, j’ai trouvé plusieurs sources d’informations très intéressantes, et qui m’ont permis de poursuivre ma réflexion sur le sujet.

  

Récemment, Cédric Deniaud a mis en ligne un résumé de l’étude Digital Life de TNS Sofres, qui décrit très bien les 6 principales typologies des internautes. Visant à définir plus largement l’ensemble des utilisateurs d’Internet, cette étude intègre la notion des influenceurs, mais également celle des réseauteurs, des fonctionnels, des communicateurs, des têtes chercheuses et des aspirants. Une nouvelle manière d’analyser les comportements des internautes qui mérite notre attention. Parallèlement, sur le blogue de l’IDRAC, Gilles Marc, de l’École supérieure de commerce à Montpellier, soulève lui aussi la question des influenceurs, en décrivant le Klout score, mais en mentionnant également la mesure du site Empire Avenue.

Finalement, avec Comment identifier et suivre les influenceurs sur le Web, le site Comment Ça Marche va plus loin en proposant quatre outils permettant de suivre les influenceurs :


Retweet Rank

Backtweets

Twikio

Traackr

Il en existe sûrement d’autres. Si vous en utilisez, ou que vous en connaissez, d’autres, n’hésitez pas à nous en faire partager la connaissance. Et, pour terminer, le populaire site français (10 millions d’utilisateurs) établit cinq types d’influenceurs : le flingueur, la sentinelle, le créateur, le pionnier et l’évaluateur. À quel type correspondez-vous ?

*******************************************************************************************

TOP 50 – INFLUENCEURS DU WEB AU QUÉBEC – ÉDITION 10 DÉCEMBRE 2010

* DE NOUVEAUX NOMS APPARAISSENT DANS LE TOP 50

Comme je le mentionnais plus haut, ce nouveau palmarès des influenceurs du Web au Québec comporte quelques nouvelles apparitions. Dans certains cas, des oublis majeurs de ma part comme Diane Bourque qui fait son entrée en 22ième position, et Steve Proulx (steveproulx77) qui se positionne au 36ièmerang, et d’autres comme Marc-André Lanciault (marcan), en 28ième, et que je n’avais pas eu l’occasion de connaître avant cette semaine. 

À part ces quelques nouveaux influenceurs, d’autres mouvements intéressants ; PhilippeMartin grimpe de la 5ième à la 3ième position, tout juste derrière les indélogeables, Guglielminetti et MichelleBlanc. Gina Desjardins devance son collègue de Triplex, Laurent Lasalle, et grimpe de la 8ième à la 5ième position. Aussi, il est important de noter que parmi les 10 premiers influenceurs, plus de la moitié bénéficient d’une tribune médiatique qui leur amène un fort achalandage. 

Fait à remarquer également, de la 4ième à la 30ième position, l’écart du Klout score n’est que de 7 points (de 64 à 57), particulièrement entre la 4ième et la 18ième où seulement deux points séparent près d’une quinzaine d’influenceurs. À ce niveau, je me suis basé sur le Network score pour déterminer le positionnement, après le Klout score.

Finalement, près d’une quinzaine de professionnels du Web se trouvent aussi dans l’anti-chambre du Top 50, avec des Klout score entre 50 et 46. C’est donc dire que la différence entre la 50ième position et et la 30ième position n’est guère plus grande que 7 points. D’une révision à l’autre, le positionnement risque de changer beaucoup. Ce sera à surveiller!

Là-dessus, je vous laisse en juger par vous-mêmes. Et, je vous invite à partager vos commentaires, et suggestions pour améliorer cette liste. De plus, si vous connaissez un influenceur qui devrait figurer cette liste, n’hésitez pas à m’en aviser.

Bonne consultation ! En attendant vos commentaires, je vais retourner sur la plage… ;-)

 

 

Position

Nom utilisateur (Twitter)

Klout score

True reach

Amplification

Network

1

guglielminetti

77

182

86

97

2

michelleblanc

72

4K

57

86

3 (5)

PhillippeMartin

65

2K

47

80

4

bdescary

64

13K

40

71

5 (8)

ginades

64

2K

46

70

6

patdion

64

2k

47

69

7 (3)

laurentlasalle

64

413

46

71

8 (9)

e_veilleur

63

328

45

70

9 (7)

fharper

63

432

43

69

10 (10)

NicolasRoberge

63

2K

49

67

11

PierreLucLemay

63

2K

46

67

12

martinlessard

63

503

42

69

13 (18)

joplam

62

16

41

68

14

Mariejugag

62

2K

49

67

15 (11)

DanyPaquin

62

940

48

67

16 (14)

MarioAsselin

62

2K

46

66

17 (20)

DominicArpin

62

19K

42

64

18 (22)

guillaumebrunet

61

385

42

85

19 (16)

JeanBoileau

61

485

44

67

20 (17)

KimAuclair

61

968

43

66

21

LucDupont

61

2K

38

65

22 (new)

DianeBourque

60

260

36

80

23 (19)

DominicDesbiens

60

283

45

64

24 (23)

AlexBoileau

59

14

39

64

25 (24)

RaymondMorinV2

58

29

35

68

26 (25)

CindyRivard

58

767

39

65

27 (26)

NathalieCollard

58

657

39

64

28 (new)

marcan

58

35

38

64

29

palalonde

57

261

34

65

30 (28)

MindSix

57

138

39

63

31 (27)

Dboudreau

56

20

38

64

32

carlcharest

56

464

35

61

33 (31)

dioplr

55

606

34

62

34

Sebprovencher

55

1K

35

61

35 (37)

PierreBellerose

54

919

32

82

36 (new)

Steveproulx77

54

727

29

61

37 (39)

KarineMiron

54

465

32

61

38 (29)

Philippefehmiu

54

2K

34

60

39 (35)

francoischarron

54

1K

32

59

40 (46)

jfcodere

53

667

28

62

41 (44)

orenoque

53

1K

31

59

42 (41)

julie_horn

53

440

33

59

43 (38)

diane_berard

53

481

34

58

44 (36)

sgrandmaison

53

923

35

56

45

supergilbys

52

661

31

58

46 (48)

Nathalie101

52

112

34

54

47 (new)

Emergent007

51

2K

29

61

48 (54)

zelaurent

51

1k

31

56

49 (43)

Marketinehoude

51

1K

29

58

50 (60)

PatrickHamel25

50

127

28

59

51 (42)

jacqueswarren

50

330

29

58

52 (50)

yantheriault

50

164

27

58

53 (55)

SusanneMartel

49

148

29

59

54 (53)

matyasgabor

49

530

25

57

55 (56)

mcken

49

462

25

55

56 (52)

sylvaincarle

49

8

29

53

57 (32)

amicalmant

48

226

25

62

58 (47)

olivierzara

48

639

23

57

59 (new)

Saber Triki

48

121

24

56

60 (51)

etiennechabot

48

2K

26

55

61 (58)

sdeclomesnil

48

254

26

55

62 (59)

Wuxia

48

282

25

52

63 (49)

KhaledElHage

47

211

24

58

64 (57)

pgmartin

46

475

24

51

 

 

7

TOP 25 – INFLUENCEURS DU WEB AU QUÉBEC – rév. 30 nov. 2010

posted by Raymond Morin on Mercredi, décembre 1st 2010

TOP 25 – LES INFLUENCEURS DU WEB AU QUÉBEC – révision 30 nov. 2010

DES RÉACTIONS EN CHAÎNE

Vendredi dernier, la mise en ligne du TOP 100 des influenceurs du Web au Québec m'a valut plusieurs commentaires, certains positifs, mais aussi quelques-uns plus acerbes. Certains spécialistes des médias sociaux se sont tout d'abord objectés du manque de rigueur des algorithmes d'évaluation proposés par Klout, et même Empire Avenue. Soulevant, avec justesse, que certains critères se basent encore trop sur un rapport quantitatif (le poids des followers engagés), au détriment d'une analyse qualitative comme il se devrait, ils ont remis en question la pertinence d'une telle liste. Déclarant qu'une telle démarche de hiérarchisation s'avérait futile (voire même «So 1.0!»), mes détracteurs n'avaient cependant aucune autre méthode de calcul à proposer. 

ÉVALUER LA VALEUR DES INFLUENCEURS?

Je n'ai jamais prétendu que les méthodes de mesure de Klout (basée sur 35 variables), ni même celle d'Empire Avenue, étaient parfaites. Au contraire, à travers mes plus récents billets, je défends plutôt le point de vue contraire, en soutenant qu'il n'existe pas de méthode infaillible pour évaluer, et déterminer, qui peut, ou non, prétendre être un expert des médias sociaux (Voir billet : Il n'existe pas d'experts en médias sociaux). Le Web social est en pleine effervescence avec les réseaux qui se multiplient, et les outils technologiques qui évoluent à une vitesse folle. Personne ne peut prétendre maîtriser parfaitement chacun des aspects, sinon que de pouvoir partager ses observations. 

Or, depuis un certain temps, on voit se profiler une tendance lourde de monétisation des influenceurs du Web par les marketeurs et les responsables de marques. Est-ce qu'on devra attendre qu'ils nous imposent leur propre liste, basée uniquement sur le nombre de followers, de tweets et autres rumeurs dans la blogosphère? 

L'ALGORITHME DU KLOUT SCORE

 Alors, à défaut qu'on nous propose la méthode idéale, je me suis fié sur les résultats de l'algorithme de Klout pour dresser une liste des 100 influenceurs du Web au Québec. On peut très bien les critiquer, et je vous invite à le faire en vous adressant directement aux responsables du site. Ça ne pourra qu'améliorer encore davantage l'algorithme… 

Or, en une semaine, ce même algorithme a joué à mon avantage. Depuis la publication de ma première liste, ma cote d'influenceur est passée de 49 à 57… résultats Klout score à l'appui (voir RaymondMorinV2), me faisant passer de la 49ième position, à la 23ième!!!??? À priori, est-ce que ça prouve que je suis devenu pour autant un expert des médias sociaux? Absolument pas! 

Sinon, que cette liste démontre deux choses :

* qu'avec des contenus qui rejoignent les utilisateurs, intégrés dans une planification stratégique bien orchestrée, il est possible de créer un buzz efficace autour d'une marque, ou d'un produit, en se servant des médias sociaux. Même pour un professionnel…

* quoiqu'on en dise, les listes et les palmarès auront toujours la cote, et suscitent toujours la curiosité. Surtout de ceux qui s'y trouvent… ou non…

TOP 25 – LISTE DES INFLUENCEURS DU WEB AU QUÉBEC (francophones)

Alors, tout juste avant de quitter pour deux semaines de vacances bien méritées, je vous propose, une récente révision du classement du TOP 50 (en date du 30 novembre 2010), en deux tranches, en commençant par le TOP 25. 

Tout d'abord, en une semaine, il y a eu d'importants mouvements dans le sélect TOP 25 : notamment, avec martinlessard, qui passe de la 24ième à la 12ième, et e_veilleur, qui saute de la 12ième à la 8ième. Sans oublier le Network de guglielminetti qui passe de 74 à 97…!!! 

Vous remarquerez également l'entrée dans le sélect TOP 25 de Mariejugag, joplam et Cindyrivard. Bienvenue!

NOTE : Vous excuserez le mauvais alignement des colonnes ; je n'ai pas encore reçu d'offre d'un programmeur HTML/CSS pour m'aider à régler ce problème. ;-(

KLOUT SCORE – 30 NOVEMBRE 2010 

 

Nom d'utilisateur                  Klout score True reach Amplification Network

 

1 guglielminetti                  75                 180            84                     97

2 michelleblanc                 66                 4K              53                     70

3 laurentlasalle                    65                 411            47                     72

4 bdescary                          65                 13K            41                     71

5 PhilippeMartin                64                  2K              44                     75

6 patdion                             64                  2K              47                     70

7 ginades                            62                  2K              44                     68

8 e_veilleur                         62                  325            43                     68

9 NicolasRoberge             62                   2K             48                     66

10 DanyPaquin                  62                   911           48                     66

11 PierreLucLemay           62                  1K              45                     67

12 martinlessard                61                   502           41                     68

13 MarioAsselin                 61                   2K             45                     66

14 Mariejugag                    60                   2K            45                     66

15 JeanBoileau                  60                   453           44                     66

16 KimAuclair                     60                   968           43                     66

17 joplam                              60                   16              39                     66

18 DominicDesbiens        60                   267           45                      65

19 DominicArpin                  60                  19K            41                     62

20 LucDupont                     59                  2K              35                     64

21 guillaumebrunet           58                  384            38                     84

22 AlexBoileau                   58                  14              39                     63

23 RaymondMorinV2        57                  26              33                     67

24 Cindyrivard                    57                  767            39                     64

25 NathalieCollard            57                  657            37                     63

8

Tweets et retweets d’automne (1ère partie)

posted by Raymond Morin on Lundi, novembre 15th 2010

 

TWEETS ET RETWEETS – AUTOMNE 2010 (PREMIÈRE PARTIE)

À la mi-automne, je vous présente la première partie d'un nouveau Tweets et retweets. Je vous propose donc de partager le fruit de mes observations des médias sociaux et de la culture numérique au cours des dernières semaines. Près d'une vingtaine (19) de liens, de découvertes et de ressources intéressantes et qui m'apparaissent toutes pertinentes, au sujet de de différents aspects des réseaux sociaux et des nouvelles applications du Web 2.0 au service des entreprises. 

Via @RÉSEAU VEILLE TOURISME – Web mobile : choisir sa présence et sa stratégie marketing (13 septembre 2010

http://bit.ly/94Y75G

RT @boutotcom: La web video révolutionne le partage du savoir par Chris Anderson de TED (16 septembre 2010)

http://bit.ly/9bgwjC x par @ThisisSethblog

RT @HubSpot: Le ROA remplace le ROI, ou le inbound marketing expliqué en 4 points (17 septembre 2010)

http://cot.ag/a2RqJW de John McTigue de Kunocreative

RT @Axyome À lire absolument !! Médias sociaux dans l'entreprise : bilan et nouveaux défis (22 septembre 2010)

http://ow.ly/2Ibcv @Rboussicaud:

L'interrobang : le nouveau symbole de la serendipité. Quand on trouve ce … (28 septembre 2010)

http://bit.ly/c5EnzH

Une analyse intéressante des stats mondiales des médias sociaux (7 octobre 2010)

http://bit.ly/bgd57Y GlobalWebIndex par TrendStream.com

RT @aponcier: 4 générations de différence (11 octobre 2010)

http://j.mp/9IyXcq via @jeanlucr Excellente analyse des générations

RT @BVsocial: RT @judlebel: Les médias sociaux explosent au Québec (13 octobre 2010)

http://tinyurl.com/2axr3jc via @cefrio @AgencePheromone

Via @Cyberpresse Au Québec, les banques lorgnent vers le paiement mobile (13 octobre 2010)

http://bit.ly/cV2mvg

RT @9010FR: Comment les consommateurs influencent les marques sur les réseaux sociaux (18 oct.  2010)

http://bit.ly/cbWppp Très intéressant!

Via @lesaffairescom – La nouvelle génération prête à gagner moins cher pour travailler mobile (19 oct. 2010)

http://bit.ly/95GZuS Très révélateur

Via @Mashable Elvis Costello : campagne promo intégrée de geocaching sur FB, TW et 4SQ (20 oct. 2010)

http://on.mash.to/9qkxvI

RT @MatyasGabor: RT @Elie_P sur FB: vos fans ne reverront jamais votre page (1 novembre 2010)

http://bit.ly/abHFyh Faut frapper le grand coup dès le départ!

RT @aponcier: How to create a social media strategy in 10 steps (2 novembre 2010)

http://bit.ly/aJ7o8K

RT @titaninteractif Foursquare en chiffres (3 novembre 2010)

http://bit.ly/c7tAkX #business #dashboard #check-in #foursquare #google

Via @Emarketinglicious.fr Les blogues d'entreprise : statistiques intéressantes (4 novembre 2010)

http://bit.ly/c1m8nP

FB se lance dans le m-couponing et le marketing de proximité avec Deals (8 novembre 2010)                        http://bit.ly/9yzby0 GAP donnera 10 000 paires de jeans

RT @reyt: 67% de vos followers plus susceptibles d'acheter vos produits (9 novembre 2010)                  

http://bit.ly/9I3IIb

RT @dioplr Bravo à toute l'équipe d'@AgencePheromone qui vient de gagner un @BeesAward !! (@beesawards live at )

http://ustre.am/mXKK) Yes!

Félicitations à toute l'équipe de Phéromone pour cette campagne innovante avec le TNM (Le Bourgeois Gentilhomme) Bonne lecture !


21

Tweets et retweets (4ième et dernière partie) – Août 2010

posted by Raymond Morin on Vendredi, septembre 3rd 2010

TWEETS ET RETWEETS (4ième partie  - AOÛT 2010) 

Voici donc la quatrième, et dernière, partie de mes tweets et retweets d’été.  Avant d’amorcer la rentrée sur les chapeaux de roues, avec la rédaction d’un nouveau bouquin, de nouvelles collaborations sur le Web, et une série de formations sur les médias sociaux un peu partout à travers la province… Ce fut d’ailleurs un mois d’août particulièrement actif dans les médias sociaux : plus d’une cinquante de tweets ou retweets, sans compter quelques annonces personnelles, et quelques clips vidéo. Et, encore de superbes découvertes que je veux vous faire partager.

   TOP 10 – NOUVELLES DU WEB (Août 2010)

Tout d'abord, voici mon Top 10 des nouvelles du mois dans le domaine du web et des médias sociaux :

1 – The Wilderness Downtown : un film interactif de Chris Milk, réalisé sur la chanson «We Used To Wait», du nouvel album d’Arcade Fire. Une expérience interactive et musicale hautement personnalisée. Et, un très bon banc d’essai pour le navigateur Chrome et le nouveau HTML5. Un autre très bon coup de marketing Web du groupe montréalais. Brillant!

2 – Arcade Fire : Live from the Madison Square Garden : un webcast live (le 5 août) du dernier spectacle du groupe Arcade Fire, au mythique Madison Square Garden, filmé et présenté par le cinéaste Terry Gillian (Monthy Python). Un autre très bel exemple de campagne de marketing Web conséquente, et surtout, innovatrice. Ça annonçait déjà la suite…

3 – Mark Zuckerberg devient maire de Foursquare encore ce mois-ci, Facebook a fait couler beaucoup d’encres (même virtuelles), en lançant notamment l’application Places , en partenariat avec Foursquare. Pourtant, depuis le lancement de la nouvelle plateforme, Foursquare continue d’enregistrer plus de 15 000 nouveaux utilisateurs par jour et aura doublé le nombre d’utilisateurs dans six mois…

4 – Les bloggeurs et tweeteurs sont dorénavant cotés en bourse avec Empire Avenue assurément, le lancement du site Empire Avenue (d’une firme d’Edmonton…) a suscité une très forte vague d’intérêt sur Twitter et dans la blogosphère. Les blogueurs et micro-bloggueurs peuvent désormais évaluer leur degré d’influenceurs … À quand les courtiers en blogueurs?

5 – La guerre de Corée se transporte sur Twitter – à la mi-août, Kim Jong-il a voulut lui aussi profiter de la vague, et a lancé une campagne sur Twitter pour vanter les mérites de la Corée du Nord. Aussitôt, la Corée du Sud a répliqué, et bloqué, le compte… 50 ans plus tard, l’histoire de la guerre de Corée se répète?

6 – La mort surprise de Google Wave -  au début du mois, une autre nouvelle a ébranlé l’univers du Web avec l’annonce de la mort du projet Google Wave. Ça semblait pourtant prometteur, et le géant de Silicone Valley y a investit près d’une année de test bêta.  On a pourtant a choisit d’y mettre fin pour se consacrer à Google Me.  C’est (encore) à suivre…

   7 – Le m- couponing gagne des adeptes en Allemagne– Récemment, la firme allemande Kuffer Marketing gmbh a lancé une application iPhone de m-couponing qui a récolté plus de 50 000 téléchargements durant les trois premiers jours.  Avec le mobile marketing et la géolocalisation, verra-t-on renaître les timbres Gold Stars à l’ère numérique?

8 – Les réseaux sociaux surpassent les abonnements au câble – Pour la première fois dans l’histoire des médias électroniques, les nouveaux utilisateurs des réseaux sociaux ont surpassés le nombre d’abonnements aux services de télévisions câblées. Avec la sortie récente du Apple TV, l’avenir n’a rien de rassurant pour les fournisseurs traditionnels…

       9 – Twitter : un portrait du phénomène en 100 statistiques essentielles     L’auteur et spécialiste français du Web management, Jean-Nicolas Reyt vient de colliger et publier 100 statistiques sur le phénomène Twitter. On y confirme, entre autre, que la qualité des followers compte davantage que la quantité. Un incontournable à inscrire dans ses signets…

10 – Un million d’aînés sur le Web au Québec – Selon le CEFRIO, le Québec compte désormais 1 million d’aînés internautes réguliers, et 475 000 utilisateurs occasionnels soit 48 % des 55 ans et plus. C’est aussi le groupe d’âge où on observe le plus fort taux de croissance des deux dernières années… C’est la revanche de la génération A …

FORMATION ET COACHING EN MÉDIAS SOCIAUX

    De mon côté, en août, il y a eu tout d’abord mon affiliation comme formateur en médias sociaux avec la Fondation de l’entrepreneurship du Québec. Je me suis joins aux dix formateurs professionnels référencés par l’organisme, aux côtés de formateurs chevronnés comme Alain Samson, Gilles Corriveau, Andrée Ulrich et Luc St-Hilaire, pour n’en nommer que quelques-uns.

Parallèlement, j’ai aussi rejoins  l’équipe de formateurs et coachs professionnels de l’agence Formatout, et de Caroline Thibault. Avec ces deux nouvelles affiliations, je serai en mesure de rejoindre plus largement, et plus efficacement, les professionnels et dirigeants d’entreprises à travers tout le Québec.

Dans la même foulée, j’ai aussi annoncé ma participation au 5ième colloque annuel de formation continue et de services professionnels de l’Association des collèges communautaires du Canada (ACCC) qui se tiendra à Gatineau les 6 et 7 octobre. La dernière journée, j’aurai le plaisir d’animer deux ateliers aux responsables des nouveaux programmes de formation continue et de services aux entreprises canadiennes ;

·      Les nouveaux outils des médias sociaux à l’ère numérique,

·      Marketing de contenus et inbound marketing

1 000 VISITEURS UNIQUES EN TROIS MOIS

Le 28 août, après trois mois de cybermétrie avec Google Analytics, j’ai aussi atteint le seuil des 1 000 visiteurs uniques (sur 1 236 visites). Sûrement pas un exploit en soi, mais assurément un bon baromètre du lectorat. Intéressant notamment de constater que ces 1 000 visiteurs provenaient de 38 pays/territoires différents. C’est le village global…

Voici les premiers résultats :

 

Niveau de détail :

Pays/Territoire

Visites

Pages par visite

Temps moyen passé sur le site

Nouvelles visites (en %)

Taux de rebond

1.

France

555

1,44

00:01:34

82,16 %

79,46 %

2.

Canada

523

2,08

00:01:54

75,53 %

62,52 %

3.

United States

35

1,20

00:00:24

97,14 %

88,57 %

4.

Belgium

21

1,57

00:04:17

90,48 %

61,90 %

5.

Switzerland

17

1,65

00:00:50

94,12 %

70,59 %

6.

United Kingdom

11

1,36

00:02:14

100,00 %

81,82 %

7.

Tunisia

11

1,18

00:00:52

90,91 %

81,82 %

8.

Algeria

7

1,43

00:00:04

100,00 %

85,71 %

9.

Morocco

5

1,20

00:00:52

100,00 %

80,00 %

10.

Norway

4

1,00

00:00:24

75,00 %

75,00 %

 En août, la tendance s’est légèrement modifiée ; 200 visites provenaient du Canada et des États-Unis contre moins de 100 (89) de l’Europe. Un signe de la rentrée occidentale combiné à la saison estivale européenne??? Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé aussi intéressant de constater que les extraits de mon livre «Comment entreprendre le virage 2.0», et mes billets sur les médias sociaux, sont consultés autant en Europe qu’au Canada, et qu’on s’y penchent aussi dans les pays du mahgreb… Au cours des prochaines semaines, j’analyserai plus en profondeur ces résultats. Et, si ça m’apparaît suffisamment significatif, peut-être que je publierai les résultats dans ces pages.

TOURISME, MARKETING MOBILE ET FOURSQUARE

Finalement, durant le mois, j’ai également profité de cette tribune estivale de tweets et retweets pour continuer d’explorer le potentiel des nouvelles applications de géolocalisation. Je me suis surtout concentré sur Foursquare. J’ai donc tenu à retweeter à mes followers l’excellente analyse (en 2 parties) sur le sujet, de Samuel Parent, de Titan Interactif : Marketing touristique pour Foursquare.

Parmi tous mes tweets et retweets, j’ai aussi ressorti d’autres données statistiques et résultats d’études qui viennent confirmer l’impact qu’aura très vite le marketing mobile et la géolocalisation sur le Web, notamment pour des secteurs comme le tourisme et le développement économique local. Et, au moment d’écrire ces ligne, Foursquare annonçait la signature d’une entente promotionnelle majeure avec MTV, après avoir atteint le cap des 3 millions d’utilisateurs.

Parallèlement, il y a le marché de la téléphonie qui connaît un essor fulgurant. La téléphonie IP et mobile et les téléphones intelligents révolutionnent déjà l’industrie d’Internet. Arobase-net.com vient de colliger et de publier lesderniers chiffres du mobile et d’Internet (août 2010). Ça vient confirmer l’urgence pour les professionnels et les entrepreneurs d’y accorder davantage d’importance…

L’ÉVALUATION DES INFLUENCEURS

Durant le mois, j’ai encore effectué beaucoup de recherches sur le Web. J’ai réalisé à quel point l’urgence de mesurer son influence sur Internet est devenue importante dans le contexte de la nouvelle économie d’Internet. Il y a bien sûr Flipboard, dont on attend encore que l’application soit disponible autrement que sur iPad, qui permettra (semble-t-il) de publier ses propres tweets sous forme de journal, mais il y a surtout Empire Avenue et les blogueurs/twitters qui viennent d’entrer en bourse virtuelle. C’est le concept de la recommandation transposé dans le mécanisme de la cotation boursière pour permettre aux blogueurs et tweeteurs d’évaluer, et quantifier, leur degré d’influence.

 Il y a également de nombreux autres outils comme Klout, Twittefficiency, Tweetmeme, Trendistic, Mention Map, etc., qui permettent, dans une  certaine mesure, de vérifier le niveau de réussite de ses opérations dans les réseaux sociaux. J’y reviendrai probablement dans un autre billet car il s’agit à mon avis d’un nouveau phénomène significatif. Cette mouvance des influenceurs vers de nouveaux outils de mesure va leur permettre de rejoindre encore plus efficacement les entreprises, et de regrouper les marques autour de leurs activités sur le Web. Ça ne peut qu’être une bonne nouvelle…

Et, je vous laisse avec un dernier retweet au sujet d’un magazine allemand en réalité augmentée, le Süddeutsche Zeitung. Un autre dossier à suivre… Bonne lecture, et continuez de me suivre à travers les médias sociaux.

 

 

 

 

8

Tweets et retweets – Juillet (3ième partie)

posted by Raymond Morin on Samedi, août 7th 2010

 

 

TWEETS ET RETWEETS – 3ième partie  - JUILLLET 2010 

 Après avoir publié une première liste de tweets et retweets en juin, j’ai décidé de poursuivre dans la même veine. Ce mois-ci, je vous propose un Top 10 de mes gazouillis les plus dignes de mention. Signe qu’on est toujours en pleine saison estivale, mes interventions ont surtout portées sur le réseautage social, et sur l’avenir du tourisme alors qu’émergent le web mobile et la géolocalisation.

Statistiques et études intéressantes sur les réseaux sociaux

Au départ, comme je devais préparer quelques présentations PPT pour différents ateliers de formations  privés à l’automne, j’ai d’abord effectué une recherche de statistiques récentes sur l’utilisation des médias sociaux en entreprises. Bien sûr, comme la plupart des tweeteurs, j’ai remis en question les chiffres d’achalandage proclamés prématurément par Facebook, en découvrant le site Facebakers.com.      Puis, j’ai également attrapé au passage, et retweeté (via le blogue d’Édouard Breine) les statistiques relevées par une étude récente de la firmeGartner, qui ramène (étonnamment) la loi de Pareto (80% du chiffre d’affaires se réalise sur 20% des produits) dans l’univers du micro-blogging (Twitter).

Tourisme mobile et géolocalisation

Parce qu’à mon avis ça représente un énorme potentiel de marketing viral, et que c’est toujours la haute saison du tourisme, je me suis aussi intéressé aux tweets sur le géolocalisation et le marketing mobile (m-marketing).

J’ai d’abord relayé le tweet de @VeilleTourisme d’une excellente analyse de Claude Péloquin sur la révolution du tourisme mobile, et j’ai aussi souligné au passage la nouvelle application mobile de voyage, m-Trip, conçue par une entreprise montréalaise, en retweetant un article de Marie-Soleil Desautels dansCyberpresse.   Dans le même sens, j’ai voulu partager un excellent article de Catherine Heurtebise, sur le site de e-Marketing.fr au sujet d’une étude de Piclers/Amadeus, sur les natifs numériques et l’industrie du tourisme de demain.                   

Et, finalement, pour le bénéfice de mes followers, j’ai aussi relayé un article duTelegraph UK, qui soutient que Foursquare se cherche des partenaires. Tout compte fait, pour un tweeteur supposément en vacances, je dois me rendre à l’évidence ; je me suis moi-même laissé prendre au jeu… Voici donc le Top 10 de mes tweets et retweetsde juillet :

TOP 10 DES TWEETS ET RETWEETS DE JUILLET

1 - Excellente analyse du tourisme mobile et du m-marketing (via @veilletourisme )http://bit.ly/9AauEe 3 juillet, à 14:23 via TweetDeck  ·

2 - RT @psst_: RT @AntoineDupin: Des Américains réceptifs à la publicité dans les applications mobiles http://minu.me/2lyb Ça ouvre la porte toute grande à des campagnes majeures sur Foursquare  3 juillet, à 11:16 

3 - 4SQ : évalué à 95 M $ avec 2 M d'utilisateurs – Google, Microsoft et Yahoo intéresséshttp://bit.ly/8XLaUH 19 juillet, à 09:47 via TweetDeck 

4 - RT @beneficenet: Pub: Internet dépasserait les journaux au Canada en 2011 -http://bit.ly/aHK7K2 Pour convaincre les annonceurs 23 juillet, à 11:30 via TweetDeck 

5 - RT @hweytens: Facebook Statistics by countries http://bit.ly/9F2Hmj #Facebook #stats Autres données, autre regard! 28 juillet, à 06:06 via TweetDeck 

6 - RT @jeanlucr: Réseaux Sociaux: 20% des utilisateurs influencent 74% des comportements d’achat http://j.mp/cVaILo #gartner 28 juillet, à 06:20 via TweetDeck

7 - Les natifs numériques et le futur du voyage – Étude de Peclers Paris/Amadeus, Catherine Heurtebise e-marketing.fr http://bit.ly/dnoldb 21 juillet, à 09:16 via TweetDeck 

8 - m-Trip : Voyager avec son iPhone. Neuf villes internationales, mais pas Mtl ??http://bit.ly/clnVnc via @Cyberpresse 20 juillet, à 17:48 via TweetDeck 

9 - RT @Faiste: RT @laquerriere: Le livre blanc du Web 2012 selon les experts européens http://bit.ly/d5pqIi Intéressantes visions 16 juillet, à 11:02 via TweetDeck 

10 - RT @psst_: RT @asselin: L'internet en 100 chiffres et 15 faits http://bit.ly/crhGB1Toujours intéressant de comparer les stats. 4 juillet, à 07:54 via TweetDeck

MENTIONS SPÉCIALES

A LIRE : Excellente analyse de la Génération Y, par Cecilia Gabizon dans Le Figaro http://www.lefigaro.fr/web/2010/07/18/01022-20100718ARTFIG00221-les-enfants-d-internet-arrivent-a-l-age-adulte.php 20 juillet, à 09:29 

REMERCIEMENTS : ZeLaurent  Lors de la lecture de l'article de Raymond Morin sur les tendances 2011 du Web2 machin, j'ai découvert deux termes qui devraient faire parler D'eux: SarcMark et Interrobang [ ? ]. Il s'agit de nouvelles ponctuations qui collent typiquement à l'usage du Web. Je vous laisse les découvrir. 19 juillet, à 10:05